Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 06:55

banniere Gulzarama saison2 internet

 

 

Résumé

Le charme discret des bases secrètes

 

Tout droit sortis d’un élevage d’ouvriers qualifiés peu regardant sur la qualité, les quatre géants se levèrent ensemble. Le détecteur s’était arrêté et une fiche perforée s’en échappait. La géante Frida se précipita et exulta sa joie.

- J’en étais sûr ! Il s’agit d’un homme de grande taille en bonne santé et non d’une vieille dame ! Mes frères, nous avons accompli la mission qui nous avait été confié, nous avons capturer l‘espion. Nous pouvons être fier de nous ! 

Wictorius s’étant évanoui, il fallut le réveiller avec un seau d’eau. Le géant Wilfrid le prit sur ses épaules et l’emmena dans la chambre des invités. 

- Il y a un mini bar, vous pouvez vous servir. Les toilettes sont dans le couloir, il faut sonner. 

La porte fut trois fois verrouillée. Wictorius put à loisir découvrir sa confortable cellule, dotée d‘un grand lit, d‘un fauteuil, d‘un mur couvert de livres et de revues reliées. Des tapis couvrait le sol. 

Les trois autres murs libres mais sans fenêtres étaient décorés de photographies argentiques qui semblaient véritables. Se succédaient des slogans peints vulgairement sur des murs sales ou des devantures de magasins fermés. Wictorius put en déchiffrer quelques uns. Sous les pavés la plage. Viva Zapata. US go home. Chirac Président. C’est mon corps, j’en fais ce que je veux. L’Espace pour tous. Liberté de procréer. Plus aucun doute, il était bien dans la base secrète du Canard Déchaîné !

Il devait pourtant ne plus se laisser aller au désespoir. Wictorius se servit au mini bar un verre d’absinthe Valote Bovet qu’il renifla, soupçonneux. Puis l’avala d’un trait et s’affala dans un fauteuil confortable, de style alpestre en peau de chèvre. 

Finalement, il n’allait peut-être pas mourir tout de suite. Wictorius n’avait plus qu’à attendre la venue du répugnant Criminel. Le combat serait féroce, sans merci. L’un des deux devrait rester à terre, vaincu et humilié, à patauger dans l‘anonymat. Les foules oubliaient si vite leur héros. 

 

La suite demain ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Feuilleton WICTORIUS DU FUTUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : 36, quai du futur
  • 36, quai du futur
  • : Bienvenue à toutes et à tous. Je suis Gulzar Joby, auteur de Science-fiction. Retrouvez mes parutions, mon carnet de notes et les autres rubriques de mon blog.
  • Contact

Cherchez Un Article !

Archives