Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 07:50

cuba 1974 future mi 1959

 

Illustration originale de Leonov Sokolov

 

cuba 1974 future mi 1959 leonov sokolov

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Illustrations
commenter cet article
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 06:53

Bonjour à toutes et à tous.

 

Pur hasard si après avoir chroniqué il y a peu le récent film SF suisse Cargo, j'ai pu aller voir au cinéma deux raretés suisses toujours, avec deux longs métrages de Jean-Louis Roy, réalisateur de fiction et surtout de documentaires, membre fondateur du Groupe 5 de cinéastes dans les années 60, suite à la nouvelle vague française. 

 

Commençons par L'inconnu de Shandigor datant de 1967, parodie à la belle esthétique noir et blanc des films de savant fou et d'espionnage, James Bond en tête. 

 

inconnu de shandigor

Un savant invente l'Annulator de bombe atomique. ne voulant pas révéler son invention pour qu'elle devinne à son tour une arme de guerre aux mains d'une puissance, il s'enferme avec son fidèle collaborateur et sa fille dans une villa, assaillie par tous les espions de la Terre, ou presque...

 

inconnu de shandigor 4

 

L'on retrouve avec grand plaisir l'acteur interprétant le savantDaniel Emilfork qui jouait également le savant de La cité des enfants perdus de Jeunet et Carrot, mais aussi Jacques Dufillo, Serge Gainsbourg, Howard Vernon dans les rôles des chefs espions. 

L'oeuvre de comédie est baroque, reprenant tous les clichés, avec toutefois un aspect assez intéressant à mon sens. Le savant n'est pas si fou que cela, puisqu'il se pose une véritable question, la responsabilité de ses actes. Inventeur, il refuse la propagation de son invention, cache la formule, fuit les puissances qui veulent accquérir une fois de plus un moyen de domination. Quiconque peut annihiler les effets d'une bombe atomique pourrait en effet lancer les siennes sans craindre de représailles, l'enjeu est donc de taille. 

Le film est donc le miroir inversé des inventeurs de la bombe atomique qui n'ont commencé à se larmoyer sur le mal qu'ils ont fait qu'après l'avoir fait...

 

inconnu de shandigor 13

 

Sous un aspect de grosse farce très bien ficelé, L'inconnu de Shandigor est donc basé sur un vrai questionnement portant sur le rôle social de la Technoscience. La réponse, le refus de délivrer son savoir, étant bien sûr bien utopique... mais rend le film incontestablement troublant. 

Quand à l'inconnu de Shandigor, l'amoureux de la fille du savant, il réservera une dernière surprise à la toute fin du film. La surveillance du savant datait de longue date...

 

inconnu de shandigor 2


L'esthétique du film est vraiment soigné, faite à partir de pas grand chose, mais le sens de l'image de Jean-Louis Roy fait merveille, c'est un véritable régal du début à la fin, fait de pleins d'inventions cinématographiques, de décors efficaces. Une oeuvre vraiment unique.

 

inconnu de shandigor 10

inconnu de shandigor 11

inconnu de shandigor 6

inconnu de shandigor 9

inconnu de shandigor 8

 

 

Le second film en couleur cette fois-ci, Black Out datant de 1970, traite lui aussi d'une peur, mais cette fois-ci, il s'agit d'un drame, d'un d'un huit clos d'un couple dans leur petite villa, terrible allégorie d'une Suisse confite dans sa peur de l'étranger, égoïste et bête... 

 

black out affiche

 

Suite à une visite d'un bunker destiné à abriter la population en cas de guerre nucléaire ou d'envahissement du territoire par une armée étrangère, un couple âgé qui a perdu leur jeune fils au service militaire décide de stocker de la nourriture jusqu'à l'excès, refuse toute visite, ferme fenêtres et porte.

Dominé par son épouse, l'homme va se rebeller. Un enfant silencieux apparaît au grenier, véritable réfugié d'une guerre en cours ou imagination de leur esprits perturbés ? Au spectateur de choisir.

Le dernier plan du film est sublime. La femme morte de faim, comble de l'ironie, l'homme sort les bras en l'air, se rendant à un envahisseur invisible,e dirige vers des enfants jouant au foot devant un grand immeuble...

Car cette peur de l'avenir passe par la peur de la jeunesse, thème sous-jacent de Black Out

 

black out

 

Comme pour L'inconnu de Shandigor, le ton est là aussi singulier. L'on hésite à voir dans les comédiens des amateurs disant un peu maladroitement leur texte. Pourtant, l'ambiance est si prenante, les plans bien filmés, la logique de leurs actes si nauséeux, leurs vie si proche de celles de millions de gens ordinaires que le film fonctionne.

L'on y croit. La peur est là, pas loin, en chacun d'entre-nous. Black Out est d'une pertinence toujours actuelle... 

 

black out 2

 

Ces deux films de Jean-Louis Roy sont malheureusement indisponibles en dvd... N'hésitez pas à les voir si vous en avez l'occasion. Ce ne sont pas des chefs d'oeuvres, mais ils nous rappellent utilement qu'avec peu, on fait beaucoup. Surtout si l'on a quelque chose à dire. 

Gulzar

 

Pour en savoir plus :

http://www.thecinetourist.net/linconnu-de-shandigor.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Roy_(r%C3%A9alisateur)

 

Autres films SF suisses

http://www.drs.ch/www/de/drs/199414.die-fantastische-seite-des-schweizer-films.html

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans CARNET DE NOTES
commenter cet article
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 06:25

banniere Gulzarama internet-copie-1

 

Résumé 

BTU 45297, c’est fini

 

Le café chavirait. Dans quelques minutes, l’on connaîtrait l’heureux gagnant de Qui veut un astéroïde ?, le jeu le plus suivi en ce moment sur Terre depuis Qui veut devenir beau ?. Wictorius se leva, alla acheter quelques bonbons Wikloudorfling à un distributeur et en offrit quelques uns à la petite fille assise en face de lui sur les genoux de son papa vendeur de cravates thérapeutiques, un métier fort utile. 

- Et toi Poumpoumy, tu veux aller dans les étoiles ?

- Moi, je voudrais habiter une villa volante, avec plein d’animaux qui ne se mangerait pas les uns les autres et plein d‘autres enfants ! On serait tous heureux et il n’y aurait plus de massacre de chômeurs et maman serait avec nous…

- Ne l’écoutez pas, ce n’est qu’une enfant ! On n’a jamais vu des animaux qui ne se mangent pas entre eux, pas vrai ? Attention, c’est le quatrième tirage ! J’ai mis un cierge à l’église du village ! 

Debout, se torturant les mains, la sueur dégoulinant de son visage déformé par trop d’espérance, le vendeur de cravates comprit qu’il ne prendrait pas encore cette fois-ci l’ascenseur spatial de Bornéo. Son billet n’avait pas été tiré au sort par l’huissier robotisé. 

Il se rassit lourdement. Sentant la dépression arrivée à grande vitesse, il jeta une pilule souriez, vous vivez dans sa mixture fumante et avala d’un trait. 

Wictorius lui finit son lait de chèvre et donna le restant de ses bonbons à Poumpoumy.

- Je te souhaite de revoir un jour ta maman, où qu‘elle soit… Moi, je vais dormir. Bonsoir, Monsieur. Salut Gagarine ! 

Le patron le salua d’une main, de l’autre il servait remontant sur remontant. Sur le mur écran, une vieille dame Papou en fauteuil roulant venait de gagner son voyage pour BTU 45297. 

Tout le café en devint d’un coup silencieux. Ce jeu était trop injuste, l’Espace aurait dû être réservé aux gens civilisés capable de se servir d‘un électroménager de pointe.  

 

La suite demain…

 

 

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Feuilleton WICTORIUS DU FUTUR
commenter cet article
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 10:30

koltchitsky f 21

koltchitsky f 33

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Illustrations
commenter cet article
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 07:17

escaliers numéoique

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Illustrations
commenter cet article
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 07:08
Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Le capharnaüm du Net !
commenter cet article
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 07:01

banniere carnet roman prehistoire internet

 

Mardi 13 décembre

 

Pas allé plus loin que le chapitre 43... Je finirai donc demain le chapitrage entier du roman qui devrait finalement tourner autour de 70, 80 chapitres. Mais j'ai trouvé deux, trois idées et sensations nouvelles. 

Trois jours pour définir un roman dans son enchaînement des faits, ce n'est peut-être pas exagéré. 

J'ai aussi récupérer à la bibliothèque un ouvrage intéressant, bien que je ne puisse sans doute pas l'utiliser directement dans le roman, L'invention de la préhistoire, anthologie de textes des débuts de cette Science, aux éditions Presses Pocket. Je suis aussi allé commander en librairie Avant Adam de Jack London, roman qu'il convient de lire, tentative de résumer 20 000 ans d'évolution en quelques pages... J'ai hâte de le lire. 

Sinon, je viens de me rendre compte que le mot chapitrage n'existe pas... Non content de réinventer le roman préhistorique, j'invente des mots, quelle audace !


A demain ! Gulzar

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans CARNET DE NOTES
commenter cet article
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 06:23

banniere Gulzarama internet-copie-1

 

Résumé 

L’astéroïde BTU 45297 

 

Sirotant son lait de chèvre, parfum pamplemousse, Wictorius parvint à avoir une place libre à une minuscule table, qu‘il dut partager avec un touriste, sa petite fille sur ses genoux. Sur le mur écran, Qui veut un astéroïde ? se poursuivait, avec une visite de l’intérieur de l’astéroïde type, tout équipé pour une vie spatiale des plus agréables. 

- Beau village volant polonais, n’est-ce pas ? 

- C’est le moment du quatrième tirage de prochains candidats ! J’ai acheté un billet double, pour moi et ma fille Poumpoumy ! 

- D’où venez-vous ? 

Le moustachu avala une nouvelle gorgée de sa mixture fumante, tandis que sa petite fille s‘ennuyait ferme. 

- Je viens des étoiles, j’en suis sûr ! Nous venons tous des étoiles, tous ces Astronautes le disent ! Et moi, je vais y retourner, j’vais gagner ce soir ! À moi l’astéroïde HJO 13908 de la semaine prochaine !

- Je crois qu’il s’agit plus d’Astrophysiciens…

- C’est possible, je suis qu’un simple vendeur de cravates thérapeutiques, vous savez. Je peux pas tout connaître, moi ! Vous buvez quoi ?

- Du lait de chèvre. 

Soudain méfiant, le moustachu détailla son voisin de table.

- Vous êtes encore l’un de ses originaux qui ne vous nourrissez que de naturel qui pue ? 

 

La suite demain…

 

 

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Feuilleton WICTORIUS DU FUTUR
commenter cet article
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 10:29

koltchitsky f 20

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Illustrations
commenter cet article
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 09:20

complex tin oxide crystals by chemical vapour deposition.

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Illustrations
commenter cet article

Présentation

  • : 36, quai du futur
  • 36, quai du futur
  • : Bienvenue à toutes et à tous. Je suis Gulzar Joby, auteur de Science-fiction. Retrouvez mes parutions, mon carnet de notes et les autres rubriques de mon blog.
  • Contact

Cherchez Un Article !

Archives