Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 11:48

banniere capharnaum internet

 

Un petit film recensant 100 aliens...

http://www.youtube.com/watch?v=70ltV80Gh0I&feature=related

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Le capharnaüm du Net !
commenter cet article
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 08:44

gunea ec 1973 future venus mi block 58 life

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Illustrations
commenter cet article
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 07:35

banniere capharnaum internet

 

Un article intéressant, sur un procédé de stockage d'énergie électrique transparent.

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=9258

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Le capharnaüm du Net !
commenter cet article
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 21:05

aden quaiti state in hadhramaut 1967 mi 116a label

 

Bonjour à toutes et à tous.

Je vous ai trouvé sur un forum de discussion plus d'une centaine de timbres postaux sur le thème de la conquête spatiale, qui proviennent  de différents pays. Je vais donc vous en faire profiter au cours des mois qui arrivent.

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Illustrations
commenter cet article
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 21:02

banniere capharnaum internet

 

Une page très intéressante sur ActuSF de Claude Ecken à propos de la documentation dans le travail d'un auteur de SF et autre d'ailleurs aussi. Je partage largement son avis. A lire pour celles et ceux qui écrivent ! Pour les autres, découvrez donc la somme de travail que demande une fiction, en plus de l'écriture elle-même...

http://www.actusf.com/spip2/spip.php?article11593#forum3218

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Le capharnaüm du Net !
commenter cet article
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 13:38

Hommage aujourd'hui à un constructeur de voitures originales. Récemment disparu, Georges Barris a oeuvré pour le cinéma hollywoodien, surtout vaguement SF ou fantaisie, et a donc façonné notre imaginaire, du moins pour celles et ceux qui ont vu les films accueillant ses délirantes productions. 


Georges Barris Golden Sahara

Georges Barris hardha10

Georges Barris Jeffries Barris 1966 Pontiac GTO Monkeemobil

Georges Barris the car

Georges Barris The Munsters Drag

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Objets du Futur
commenter cet article
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 11:46

banniere capharnaum internet

 

un petit film recensant 100 robots...

http://www.youtube.com/watch?v=bx8eaqz6A_E&NR=1

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Le capharnaüm du Net !
commenter cet article
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 07:12

 

summer war monde OZ2

 

Bonjour à toutes et à tous.

 

Courte chronique aujourd’hui sur un film d’animation japonais récent, que j’ai vu au cinéma en 2010, revu en dvd récemment, Summer wars, de Mamoru Hosoda, traitant avec malice et classicisme narratif des réseaux sociaux prenant de l‘ampleur. Trop peut-être…

 

 

 

summer war petit 

Petit résumé donc. 

Natsuki, jeune femme décidée, invite Kenji, un camarade étudiant en informatique surdoué en maths, à la réunion familiale du clan Jinnouchi. Il comprendra vite qu’elle le fait passer pour son petit ami, pour ne pas décevoir sa grand-mère, à la santé fragile.

 

summerwars monde OZ

 

Pendant ce temps, le Monde d’OZ, réseau social par internet gérant une grande partie de la vie des japonais et d’autres gens dans le monde, commence à dérailler…

Kenji est injustement accusé d’avoir mis à mal la sécurité d’OZ, laissant alors entrer un affreux virus informatique, dont l‘inventeur n‘est autre qu‘un membre de la famille. 

Le clan Jinnouchi organise alors la lutte pour sauver son honneur et accessoirement le monde…

 

summer-wars-affiche japon

 

Clairement divisé en deux graphiquement, Summer Wars reste d’un style graphique classique pour la partie réel, et part dans un délire jouissif pour la partie virtuel d’OZ. Passer de l’un à l’autre constitue l’une des joies du film.

Chaque utilisateur possède son avatar, proche d’un Tamagotchi. Nous sommes bel et bien dans un monde numérique délirant et enfantin, qui pourtant menace par sa faillite la vie bien réelle de ses utilisateurs. Tous les systèmes citadins tombent en effet en panne.

 

summer-wars-grand mere

 

Le salut viendra donc de la campagne. Par son ancienneté historique remontant aux grandes batailles entre clans et aux samouraïs, la solidité de ses relations sociales, le clan Jinnouchi va réussir à abattre le virus. Mais en acceptant l’aide d’un étranger, le jeune Kenji, amenant du sang neuf dans cette vieille famille.

 

summer wars virus

 

Summer wars comporte dans ce combat des scènes comme on aime les retrouver dans les dessins animés japonais familiaux. La violence est bien là, mais sublimée par un grand soin chorégraphique. Mais cette fois-ci dans un univers informatisé, où tout semble permis, ou la gravité et autres contraintes physiques n'existent plus. Le film est là très pertinent.

Pour alimenter les gros ordinateurs rapatriés à la demeure familiale, on ramène un bateau de pêche et ses puissantes batteries dans la piscine. Il faut aussi choisir de refroidir avec des pains de glace soit l’informatique qui surchauffe, ou bien le corps de la grand-mère décédée.

 

summer wars memoire et glace

 

Narrativement, la morale du film se tient bien. Seul la tradition, la solidité familiale permet de résister, de contrôler la technologie. Rien ne peut remplacer la famille, les relations humaines, surtout pas un monde virtuel, aussi séduisant soit-il. La solidarité parvient à vaincre.

 

summer wars heros

 

N’attendez donc pas de Summer wars d’être un film révolutionnaire, dérangeant, éprouvant même pour nos faibles certitudes. C’est un excellent film familial, qui évoque tout de même avec une malice et une grâce graphique certaine le démon qui nous occupent, le remplacement d’une vraie vie par une fausse.

Gulzar

 

summer-wars-virus 2

 

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans CARNET DE NOTES
commenter cet article
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 11:45

banniere capharnaum internet

 

Un petit film recensant 100 vaisseaux de SF...

http://www.youtube.com/watch?v=88lmVxvRaXU&feature=related

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Le capharnaüm du Net !
commenter cet article
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 07:55

 

SPECIAL BACH FILMS

  bach films voyageplanet prehistorique planete bug

 

Bonjour à toutes et à tous.

 

Je commence par cette première chronique lexploration du catalogue de Bach films, excellent distributeur français, qui contribue à restaurer et diffuser de vieux films et séries de SF, entre autres. D'autres suivront.

 Alors bien sûr, il ne sagit pas là de films essentiels, de chefs-dœuvre quil convient davoir vu pour ne pas mourir idiot Mais pour les passionné(e)s de SF et dimaginaire, ce sont tout de même des spectacles réjouissants et par instants de haut niveau.

 

bach films voyageplanet prehistorique jaquette

 

Je vous propose de commencer par un rare film, Voyage sur la planète préhistorique de 1965, réalisé par Curtis Harrington, film états-uniens donc mais qui comporte des images extraites du film russe Planeta Bur de 1962 de Pavel Klushantsev, en fait la quasi totalité

 

bach films voyageplanet prehistorique base lunaire

 

Partis de la base lunaire 7, deux navettes Sirius et Véga fonce vers Vénus. Les deux équipages surmontent de dures épreuves une fois à la surface, plantes carnivores, pluies démentielles, torrent de lave en fusion, tout en étant accompagnés dune mystérieuse voix descendant des montagnes. Mais leurs efforts seront récompensés par la découverte dune civilisation disparue au fond des eaux.

 

bach films voyageplanet prehistorique femme

 

Je me dois dêtre honnête avec vous, lambiance du début du film flirte gravement avec le nimporte quoi Mais pourtant, dès quon est sur Vénus, le film devient intéressant, presque captivant ; loin certes dune tension narrative dun Alien, mais avec une certaine crédibilité. Lon craint le pire avec le robot qui accompagne lun des équipages à pied. Au physique quelque peu primaire, et sans aucun comportement humanisant, il se révèle être un vrai robot sérieux et fonctionnel, sauvant les explorateurs à deux reprises. Pas de sentimentalisme, mais un vrai sens de ce que pourrait être un robot humanoïde à la programmation sommaire mais utile.

 

bach films voyageplanet prehistorique robot

 

Quand au second équipage qui part au secours du premier, leur véhicule, une voiture volante et amphibie, cest un vrai délice deffets spéciaux. Le véhicule au design furieusement années 50 vole vraiment, sans trucage dimage, mais plus par la dissimulation du mécanisme roulant. Cela rappelle les robots volants au beau milieu des acteurs par une feinte anti-gravité du plus récent Le Trou Noir, produit par Walt Disney. La poésie est bien là, le charme naïf de ces scènes sans numérique ni traficotage dimages opère.

 

bach films voyageplanet prehistorique robot 2

 

Une fois sous leau pour échapper à un ptérodactyle quelque peu agressif, nous sommes sur une planète préhistorique ne loublions pas, le second équipage découvre des statues, témoignages dune civilisation engloutie. Après avoir fait rejoint le premier équipe, ils passent la nuit sur la plage autour dun feu de camp

 

bach films voyageplanet prehistorique voiture

 

Voyage sur la planète préhistorique possède une force rare pour un film fait de bric et de broc, il progresse dans la qualité cinématographique. La fin est particulièrement belle et dune grande sensibilité cinématographique. Une fois chassés de Vénus par une éruption volcanique qui menace leur fusée, les explorateurs quittent Vénus sans avoir lexplication de cette voix semblant venir de la planète même. Un morceau de corail arraché au statues sous-marine se révèle pourtant contenir une figurine dun visage féminin

 

bach film planet prehistorique 9

 

Le dernier plan est tout simplement sublime. Une silhouette apparaît. La caméra bascule sur une mare. Seule alors limage troublée dune vénusienne apparaît dans leau. Le mystère restera entier. Personne, ni lexplorateur ni le spectateur, ne connaîtra le vrai visage et lapparence des Vénusiennes restées cachées. Peut-être est-ce la dernière de son peuple englouti par la furie des éléments. La rencontre naura pas eu lieu.

Jose laffirmer sans honte ni remords, Stanley Kubrick par exemple naurait guère fait mieux.

 

bach film planet prehistorique 8

 

Voyage sur la planète préhistorique, un film russe soi-disant états-uniens de série Z à la fin magnifique. À sept euros le dvd, pourquoi se priver ?

Gulzar

 

http://www.bachfilms.com/

 

Pour visionner des extraits du film

http://www.numerama.com/comparer-les-prix/118294--voyage-sur-la-planete-prehistorique.html

 

 

bach film planet prehistorique 10

 

bach film planet prehistorique 12

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans CARNET DE NOTES
commenter cet article

Présentation

  • : 36, quai du futur
  • 36, quai du futur
  • : Bienvenue à toutes et à tous. Je suis Gulzar Joby, auteur de Science-fiction. Retrouvez mes parutions, mon carnet de notes et les autres rubriques de mon blog.
  • Contact

Cherchez Un Article !

Archives