Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 14:50

Bonjour à toutes et à tous !

Je viens d'aller chercher à la poste mes recueils de la Volte, car depuis quelques années, les postiers ne vous apportent plus le courrier encombrant...

Je vous en ferai la chronique la semaine prochaine, avec aussi un étonnant recueil des années 70 sur le Socialisme triomphant, déniché chez un ami, avec un Jean-Pierre Andrevon au sommet !

 

CEUX-QUI-NOUS-VEULENT couv

 

Je vous laisse, j'ai à écrire... Un retard affreux s'accumule ! Mon feuilleton La fin des Haricots en pâtit gravement, je vais certainement revoir la formule quotidienne. Je me demande même si un grand nombre de personnes ont le temps et la volonté de suivre quotidiennement un feuilleton littéraire, de même qu'une feuilleton audiovisuel... je passerai peut-être à un long épisode par semaine, je vais voir.

Gulzar

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans CARNET DE NOTES
commenter cet article
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 07:00

dessin sf 29

 

Encore un croiseur intergalactique, un navire de croisière pour Saturne, l'on ne sait pas trop à vrai dire... Avec toujours ce souci aérodynamique dans un milieu stellaire où cela n'a aucune importance ! Notre sensation "du beau" nécessite pourtant encore cette caractéristique maritime...

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Illustrations
commenter cet article
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 09:05

Bonjour à toutes et à tous !

 

Un petit mot pour vous signaler un site intéressant, Utopod, qui propose des podcasts, des enregistrement numérisés en bon français, de textes SF et Fantaisie ! Ce site collabore avec toutes les bonnes revues, tente une diffusion autre de la littérature, notamment pour les gens qui n'aime aps physiquement lire, ou les aveugles également.

 

http://www.utopod.com/concept/

 

Merci également à Laurine et au site Fractale et Framboise pour le lien avec le blog 36 !

 

http://www.fractale-framboise.com/

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans CARNET DE NOTES
commenter cet article
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 16:48

Bonjour à toutes et à tous !

Jubilatoire chronique livre aujourd’hui, avec une rareté que m’a conseillé de lire l’un de mes correcteurs, Flatland, une aventure à plusieurs dimensions, avec des illustrations de l’auteur, oscillant entre conte, essai scientifique, se rapprochant même du roman SF contemporain, malgré son ancienneté, par sa lucidité des questions de représentations du monde physique. Écrit en 1884 par Edwin A. Abbott (1838 - 1926), un théologien et universitaire anglais comme un divertissement à ses travaux sérieux, il est régulièrement réédité depuis !


flatland couv 11 denoel
Les dimensions dans lesquelles nous baignons continuellement, boucher-charcutier comme chercheuse du CNRS, constituent le thème central de Flatland, littéralement le plat pays…
Nous suivons le récit à la première personne, un journal intime en quelque sorte, d’un modeste carré, habitant de Flatland, qui va se trouver confronté successivement à deux mondes bousculant ses certitudes de bon citoyen.
Tout d’abord celle d’un monde à une dimension, où il tente de convaincre son Roi de l’existence du monde à deux dimensions… Notre héros carré est là le visiteur, l’empêcheur de vivre en ligne…
Puis ensuite, un visiteur sphérique, dont la voix semble venir de nulle part,  va lui apprendre l’existence d’un monde à trois dimensions ! Ironique retournement de situation, notre carré aura la plus grande difficulté à convaincre ses semblables de l’existence de ce monde fascinant !


*


En terme de narration, pour peu que l’on accepte de retrouver le goût des contes, ce livre est vraiment une merveille ! À mon avis pour deux raisons principales de construction, que chacun ressent je pense à sa lecture.

Premier aspect, c’est bien entendu l’essentiel, son fond scientifique. Edwin A. Abbott par son écriture quasi scientifique, rigoureuse, sans fioritures de style, poussant sa logique dimensionnelle jusqu’au bout, parvient comme par miracle à nous rendre vivant et crédible, plus encore plausible, ces étranges mondes, dont finalement le nôtre tridimensionnelle n’est pas plus crédible, si l’on y réfléchit, que les deux autres à une ou deux dimensions !
Hors pourtant nous sommes bien là, il me semble, à vivre dans un monde en trois dimensions physiques !
L’on se laisse prendre dès les premières pages au jeu intellectuel qui consiste à peupler d’êtres vivants un univers plat, voit donc même composé que d’une ligne ! La description des mœurs et de la physiologie des êtres vivants et pensants est si réaliste que le doute n’est plus permis. Tout cela existe bel et bien !

 

flatland edwin abbott
Flatland rend la complexité des concepts abordés compréhensible, non seulement pour des esprits scientifiques, mais aussi finalement à tout le monde, du moins il me semble ! Tout à chacun peut éprouver à sa lecture le vertige de ne plus se savoir peut-être seul, mais entouré de dimensions négligées ou imperceptibles à nos pauvres sens obtus, peuplées d‘êtres intelligents…
Sans pour autant que Flatland ne soit comparable à un ouvrage de Stephen King, ou plus encore à Lovecraft ! Il ne s’agit pas ici de terroriser le lecteur, mais de lui apprendre un certain relativisme, de l’inciter à la curiosité, au raisonnement scientifique sous la forme littéraire sympathique d’un conte universel, échappant quelque peu à la rationalité !

Voilà d’ailleurs un mot intéressant… Universel. Ce conte l’est-il véritablement, où plutôt serait-il entendu pareillement par toutes formes de cultures humaines ? Je me pose la question. Pour des lecteurs ne baignant pas dans une société en partie façonnée par le culte d’un Dieu Unique, d’un monde ordonné et imperturbable, mais bien plus en divinités, avec une vision du monde spatio-temporelle très différente de l’auteur Edwin A. Abbott, européen du 19ème siècle rationaliste et scientifique, ces dimensions habités ne seraient peut-être pas si étranges… Le Shintoïsme japonais voit en chaque animal, chaque objet une âme. Pourquoi alors ne pas croire une autre dimension habitée ?

À la limite, mal pris, Flatland pourrait donner naissance à un mythe, une religion… Nous ferions alors très attention en posant un objet sur un plan fixe. Nous risquerions dans notre croyance nouvelle d’écraser un carré modeste commerçant, une femme ligne qui range son linge, un cercle de haute lignée en train de prendre sa douche…
Nous rendrions un culte aux habitants de la Quatrième Dimension, nous leurs consacrerions à coup sûr un feuilleton de télévision tentant d‘imaginer leur vies étranges et décalées…


*


Empreint de sagesse et de malignité, l’auteur bien sûr s’abstient soigneusement de nous décrire cette fameuse quatrième dimension ! Il n’en a en réalité nul besoin ! Par sa logique rigoureuse, la saine fantaisie qu’il nous livre au fil des pages, il nous convainc sans mal que puisqu’il existe un monde à une, deux, trois dimensions, il n’y a aucune raison logique que ce processus s’arrête… Il existe donc une quatrième dimension, une cinquième, une sixième, voir plus !
Ce que ne renieraient pas nombre de chercheurs en astrophysique, en mathématiques plus encore ! Il ne nous reste plus je crois qu’à attendre qu’un visiteur nous révèle ces lieux inaccessibles à notre étroite vision tridimensionnelle…


*


L’autre aspect qui rend ce conte attachant est qu’il conjugue avec talent science, parfois spéculations dimensionnelles, et vigoureuse critique sociale. Flatland n’est aussi une métaphore de la société Victorienne anglaise de la fin du 19ème siècle, voir même des mœurs de la communauté scientifique ! L’on se rapproche là de certains contes sociaux et moraux de Voltaire, comme Candide par exemple. C’est sensible à la lecture.
Ainsi notre carré vit dans un monde où les femmes sont des lignes, dangereuses car pointues, à qui l’on n’apprend rien sinon à tenir la maison, qui comporte d’ailleurs deux entrées, l’une pour les hommes, l’une pour les femmes… L’ordre social est vigoureux, quasi inflexible. Au plus bas, la gente féminine ligne, puis le triangle qui compose soldats et ouvriers, le carré, le pentagone qui au fil des générations parviendra peut-être à devenir le sommet dominant la société, le cercle, si possible parfait…
Cercles qui refuseront que notre carré explorateur n’expose ces théories tridimensionnelles hérétiques au peuple. Les autorités vont même jusqu’à appeler à la délation de toutes personnes reniant le dogme bidimensionnel du monde !


*


A mon sens, c’est donc la fusion de ces deux caractéristiques narratives, logique dimensionnelle jusqu’au-boutiste et critique sociale, qui rend Flatland si passionnant et léger à lire.
Ce n’est que justice que ce court livre parvienne jusqu’à nous, malgré bientôt les 150 ans qui nous séparent de son écriture ! Pour un lecteur comme un auteur de SF, il est pertinent à lire, car il remet en cause le type de récit Space Opéra dominant, par sa simplicité, sa redoutable efficacité à nous rendre réel un pur délire imaginatif, sans trop en dire…

Flatland, le livre qu’emporteront avec eux les explorateurs de la Quatrième Dimension…


 

flatland le film 1


Un long métrage d’animation numérique états-uniens a même été réalisé pour les enfants d‘après le conte d‘Abbott ! Vous pouvez jeter un œil aux extraits vidéos sur
www.flatlandthefilm.com/pictures_12.php

 

flatland le film 2
Il me semble qu’avec l’image pourtant, nous perdions un peu de la magie de la littérature par un récit et une esthétique trop drolatique...

 

flatland le film 4


Enfin, pour conclure cette chronique voici une vingtaine de couvertures de Flatland de part le monde. Pour d’autres livres, cela n’aurait guère d’intérêt… Mais pour un ouvrage qui donne à lire un univers à peine assimilable à l’esprit humain de tout à chacun, voir comment les éditeurs on tenté graphiquement de rendre compte du sujet est intéressant !
Gulzar

 

flatland couv 10

flatland couv 12

flatland couv 13

flatland couv 14

flatland couv 16

flatland couv 17

flatland couv 18

flatland couv 2

flatland couv 21

flatland couv 22

flatland couv 6

flatland couv 3

flatland couv 8

flatland couv 4

flatland couv 23


flatland couv 1



Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans CARNET DE NOTES
commenter cet article
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 12:08

 

Bonjour à toutes et à tous.

Un article intéressant à lire je trouve sur l'Encyclopédie de l'Imaginaire

 

http://www.mondesetranges.fr/spip.php?article1309

 

Je suis assez d'accord avec le propos, et le manque parfois de reconnaissance. La polémique et la moquerie ne sont pas tout dans la vie...

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans CARNET DE NOTES
commenter cet article
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 08:59

dessin sf 10

 

Une chouette illustration pour passer ce dimanche !

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Illustrations
commenter cet article
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 20:26

Bonjour à toutes et à tous.

 

Objet du Futur volant aujourd'hui, que vous connaissez forcément, à moins de négliger toute actualité provenant de Suisse ! Il s'agit de Solar Impulse, l'avion entièrement solaire, projet au long cours mené entre autre par Bertrand Picard.

 

avion solar impulse 2

Cet été 2010, le spectaculaire avion a volé 26 heures de suite, grâce à ses batteries durant la nuit, chargées pendant le jour. A environ 125 km/h l'avion a apporté la preuve de sa viabilité, du moins dans de bonnes conditions météorologiques...

 

La suite des opérations consiste à développer et construire un second avion pour 2012 afin de tenter de traverser l'Océan Atlantique. Puis tenter un tour du globe vers 2014, 2015...

 

avion solar impulse 3

Pour avoir plus de détails - voir même adopter une cellule solaire pour financer le projet ! - rendez-vous sur le site officiel de l'avion.

http://www.solarimpulse.com/index.php

 

Alors, au-delà du défi tant technologique que physique pour le pilote, enfermé dans une  minuscule cabine, pourquoi un tel avion ?

Le tour du monde en avion à moteur thermique sans ravitaillement a déjà été effectué. En ballon également, Beertrand Picard en sait quelque chose !

C'est bien entendu sa propulsion solaire qui est là le moteur de l'aventure. Officiellement, il ne s'agit pas du tout directement de préparer des applications à l'industrie aéronautique, mais de vulgariser, de montrer le potentiel de l'énergie solaire.

 

Mais est-ce bien vrai ? Pour les gros porteurs, certainement ! Le soleil est incapable de concurrencer l'énergie thermique produit par l'essence, quelque soit son origine. Pour des petits avions monoplaces ou de 4 et 6 places, là c'est déjà peut-être plus réaliste...

 

Il me semble pourtant que le vrai défi n'est pas tant l'énergie solaire que les matériaux constituants l'avion. Ce dessin est parlant, donnant une idée de l'envergure à peine croyable de cet engin volant, comparé à son poids, celui d'une petite voiture, batteries comprises...

 

avion solar impulse

L'extension des capacités des matériaux, tant dans la légèreté que la rigidité ou la souplesse ouvre des perspectives ahurissantes. Inédits ou inspirés de la Nature, ils contribuent à renforcer l'idée folle que tout est possible...

 

Bien plus que l'énergie solaire, qui n'est là finalement qu'en remplacement d'une autre énergie fossile qui ne manquera pas de devenir rare puis à s'épuiser avec certitude, ces nouveaux matériaux succédants aux aciers, aluminium, fibre de verre, dessinent un avenir toujours plus porté vers la légèreté.

 

Jusqu'à ce que chaque objet ne pèse plus rien, portés par le vent, s'envolant au moindre courant d'air...

Gulzar

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Objets du Futur
commenter cet article
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 18:17

Bonjour à toutes et à tous.

 

Un blog intéressant à visiter, qui nous vient du Québec, absolument pas lointain !

 

http://www.fractale-framboise.com/

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans CARNET DE NOTES
commenter cet article
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 17:26

Bonjour à toutes et à tous.

en visitant le site de Phenix, j'ai appris la triste nouvelle, Alain le Bussy, écrivain belge, organisateur de convnetions SF, est décédé. Comme auteur, je ne l'avais jamais rencontré, et je ne pourrai plus le faire, sinon par ses livres.

Surtout, je ressens du respect pour l'une de ces personnes capables de prendre sur leur temps, leurs loisirs, leur sécriture, leur vie de famille pour organiser des conventions de SF, lancer et entretenir des fanzines, toute cette saine agitation ! Alors que comme écrivain, vous êtes contraint à un grand égoïsme...

Gulzar

 

vous pouvez lire l'hommage de Marc Bailly sur

 

http://www.phenixweb.net/Mon-ami-Alain-le-Bussy

 

une chronique de l'un de ses derniers livres sur

 

http://www.phenixweb.net/LE-BUSSY-Alain-Jouvence

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans CARNET DE NOTES
commenter cet article
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 09:39

Bonjour à toutes et à tous !

 

Je vous signale une revue semestrielle qui à priori a tout de sympathique et utile, Métaluna, consacrée au cinéma qui dérange, SF, Fantastique, série Z et autres !

le site permet de découvrir les sommaires des numéros et de vous les procurer.

 

http://www.metaluna.fr/

 

Dernier numéro en date (Mars 2010).

Au sommaire

Amer, le film sensoriel de Hélène Cattet et Bruno Forzani !
La première partie d'un énorme dossier Weird Western ! 
Un dossier sur les Cyclopes au cinéma. Le genre de sujet à ne pas lire que d'un œil…
Un retour sur la série culte L'île aux trente cercueils
En avant-première, le prochain film de Jean Rollin, Le masque de la Méduse… 
Le livre du Maître, premier Disney russe, recyclant les contes et légendes slaves… 
Sans oublier un retour sur la carrière du méconnu René Laloux et quelques  friandises printanières (Suzi Lorraine et la regrettée Evelyn Kraft).

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans CARNET DE NOTES
commenter cet article

Présentation

  • : 36, quai du futur
  • 36, quai du futur
  • : Bienvenue à toutes et à tous. Je suis Gulzar Joby, auteur de Science-fiction. Retrouvez mes parutions, mon carnet de notes et les autres rubriques de mon blog.
  • Contact

Cherchez Un Article !

Archives