Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 19:02

Bonjour à toutes et tous !


J'ai donc visionner hier " Le Labyrinthe de Pan", de Guillermo del Toro, que j'avais raté à sa sortie. Je vous le conseille ! Il est classique dans son montage, bien joué, mais là n'est pas l'essentiel.
Une jeune fille, pour échapper à son destin difficile, nous sommes sous le régime franquiste en 1944, imagine qu'elle est une princesse échappée d'un royaume souterrain, et qu'elle a trois épreuves à passer avec l'aide d'un faune pour regagner son monde, et retrouver son père.
Et le mieux écrit dans cette oeuvre est que le conte de fée n'a rien de classique, lui, malgré ses fées, son faune, son royaume invisible !
Il soutient la vie de cette jeune fille, lui permet de tenir le coup dans la vie réelle, et cela donne à ce film sa gravité, sa force.
Le conte de fée, dans son utilité humaine, en sort renforcé alors que paradoxalement, nous comprenons bien que ce monde imaginaire n'existe pas...
C'est très touchant de voir ce personnage frêle se battre avec les armes de l'imaginaire pour vivre, tenter de sauver sa mère, de résister au déferlement de haine autour d'elle.
Je ne vous dirai pas si elle y parvient. Vous devrez voir le film pour le savoir !

A demain, avec enfin Le Grand vaisseau de Robert Reed !
Gulzar

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans CARNET DE NOTES
commenter cet article
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 19:00

Le tissu, métaphore de la fiction

Bonjour à toutes et tous !
Je vous propose donc aujourd'hui d'envisager la fiction, les livres que nous lisons comme un tissu. Un tissu tout bête de vêtement.

Comme vous le savez, le tissu est composé de deux caractéristiques essentielles, la trame, c'est à dire sa solidité, et sa couleur, son décor qui est donné par une teinture, une peinture ou imprimé dessus.

Et bien pour moi, une fiction relève de la même structure. C'est du moins ainsi qu'au fil de mon apprentissage j'en suis venu à me la représenter, pour pouvoir tout simplement converser avec mes correcteurs, et avoir une idée de la forme que je pratique !

Mais soyons plus précis. La trame narrative, c'est donc tout ce qui arrive dans une histoire, les actes des personnages, les phénomènes auxquels ils sont confrontés.
C'est l'histoire elle-même en quelque sorte !
Autant dire qu'à priori, c'est la chose à travailler d'abord...
Le décor, la couleur, est pourtant tout aussi primordial à écrire. Cest tout ce qui permet de donner un cadre émotionnel, des indices, une forme mental ou physique à la trame.
C'est la littérature elle-même en quelque sorte !
La manière d'écrire, les mille détails qui enchantent le lecteur, ce que l'on choisi de décrire ou non, voilà tout le décor !
"Le parfum" de Patrick Süskind par exemple va donner la priorité aux odeurs, vu son sujet ! Alors qu'un autre roman va totalement les négliger, sans pour autant nuire à sa qualité.

Ces deux aspects du récit doivent donc se mêler le plus intiment possible, sans que le lecteur ne puisse les distinguer vraiment.
Si l'équilibre, autour d'un 50% trame et 50% décoration n'est pas là, le texte risque de subir des dommages...
Je me souvient avoir lu un roman sur la guerre 14-18, au demeurant très bien écrit, où le paysan part au front. Son chien s'enfuit de la ferme. Et bien je me suis dit "Tiens, dans 60 pages, le chien retrouve son maître !"
Et bien, le chien a retrouvé son maître au bout de 60 pages, sans surprise... J'ai eu un peu de déception, bien sûr.

Et c'est là je crois l'importance d'une trame bien construite, je dirais même la nécessité de donner la priorité à la trame sur le décor, "le décorum", si l'on souhaite pouvoir être lu avec un enthousiasme certain.
Car comme lecteur, et aussi comme auteur qui découvre son texte au fur et à mesure qu'il l'écrit, j'aime me surprendre, j'aime les coups tordus, l'inattendu, le révoltant, le dégoûtant, le "c'est pas possible, il a osé écrire cela !".
C'est aussi un piège, ce goût de la littérature populaire fête foraine ! La trame peut devenir ridicule à force d'être compliquée. La surprise est agréable lorsqu'elle soutient une vraie histoire, avec une morale interne forte, des personnages crédibles.
Tiens, d'ailleurs je vous parlerai bientôt de la fameuse "crédibilité"; sujet intéressant...

Mais reconnaissons-le. Seuls les auteurs qui savent très bien tramer durent, ont un réel impact à peine croyable sur leurs lectrices et lecteurs !
Voir même qui trament leur oeuvre entière ! Je pense à Herbert avec Dune, Asimov avec Fondation, Emile Zola avec les Rougon-Macquart (sur 20 romans !), Otomo et ses grands mangas, dont Akira, etc...
La majorité du lectorat a une certaine défiance pour les auteurs qui négligent le tramage. Se contenter de décor, même sublime, est alors perçu comme superficiel, voir prétentieux, et surtout ennuyeux...
C'est d'ailleurs valable pour le cinéma !

Comme auteur de SF, je puis vous dire que la qualité du tramage est donc l'une de mes obsessions. C'est à ce prix là, avec de longues conversations avec mes correcteurs, de réécriture, de changement de fin trop faibles, que je parviens à écrire correctement !
Il ne faut pas compter sur les belles phrases ! Jamais !
Les histoires, voilà ce qui nous fascinent !
C'est pour cela qu nous aimons encore Agatha Christie, Conan Doyle, Maurice Leblanc, Osamu Tesuka et tant d'autres !

 

Gulzar

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans CARNET DE NOTES
commenter cet article
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 18:58

Bonsoir à toutes et tous.
Je poursuis donc sur le principe de documentation pour un auteur de SF. Pour la littérature en général aussi !

Refuser de se documenter, attitude fréquente que je le constate autour de moi parmi nombre d'auteurs que je fréquente ou dont je lis des interviews, signifie plusieurs choses.
Tout d'abord, la croyance qu'écrire consiste à s'exprimer personnellement, à révéler son âme, à pénétrer les tréfonds du comportement humain. Qu'il y a un(e) auteur, ses souvenirs, sa sensibilité, et une page blanche. C'est donc un refus du monde, une écriture de l'ordre du soulagement, un pure délire intimiste.
L'acte même d'écrire est pour de tel(le)s auteurs une échappée, un moment magique, une pause dans leur vie sociale.
La littérature, c'est écrire, et rien d'autre.
Se documenter revient à soumettre son écriture à la réalité physique, à nier qu'il existe autre chose que l'individu seul.
Par exemple, l'individu dans un milieu social, technique, moral, géographique, climatique, etc...

Ensuite, la documentation fait peur, fait perdre du peu de temps disponible pour écrire, pris sur la vie de famille, le travail.
La documentation, c'est fastidieux, c'est pénible à lire. Il faut acheter des livres pas drôles, aller au magasin de photocopies relier des centaines de pages, fouiner sur internet durant des heures chaque semaine.
La documentation, c'est de l'effort.
Et surtout, c'est de l'effort dont l'on ne peut se vanter, sous peine de passer pour un besogneux, qui ne possède pas de sensibilité, qui a besoin d'une béquille pour écrire...

Il existe des livres magnifiques écrits avec une telle méthode, c'est incontestable. Raconter sa vie, prendre son existence comme base d'un roman, d'une oeuvre posséde sa logique. Pensons à Colette, Sagan, le récit d'Ann Franck. Et tant d'autres.
Il ya aussi l'écriture de journaux intimes, qui pour les meilleurs finissent d'ailleurs par incorporer l'actualité, l'Histoire !

Mais pour moi, qui veut devenir écrivain, qui veut en faire mon métier, une telle attitude de retrait par rapport au monde est littéralement impossible.
Est-ce le genre Anticipation qui veut cela ?
Est-ce par manque d'imagination de ma part ?
Je ne pense pas !

Se documenter, c'est prendre à bras le corps le monde entier.
C'est accepter que nous ne sommes pas si libre que cela, que nous dépendons des autres, qu'un être humain, un être vivant plus généralement, un personnage n'existe pas en dehors de son lieu
et mode de vie.
Que réinventer le monde consiste à le connaître, même uniquement de façon livresque !
 
Et puis, au-delà de considérations purement littéraires sur la fabrication d'une histoire, il y a une réalité tangible.
Cela s'appelle "la qualité".
Il est impossible d'écrire une nouvelle sur "le temps" par exemple sans rien connaître des principaux romans qui lui sont consacrés, des principes techniques de sa mesure depuis des millénaires, des différents calendriers connus dans l'Histoire, de la relativité, de l'évolution du temps de travail, etc...
Vraiment, se documenter, c'est ne pas se contenter de soi-même ! C'est se contenter d'autrui ! Vaste programme, certes !
Je crois aussi profondément qu'une solide documentation, même restreinte en quantité, nous sort de notre temps présent, du flux qui nous emporte. Se documenter exige de réfléchir sur les documents, de les choisir parmi la masse incroyable disponible, de les trier.
Se documenter, c'est se coltiner le passé, alors qu'on écrit du futur possible...
C'est voir se dissoudre la frontière rassurante entre passé, présent et futur...
Se documenter, c'est devenir intelligent, cultivé, refuser les évidences.

Alors qu'écrire doit rester le domaine de l'instinct, du délire, du plaisir !
Mon métier d'écrivain consiste donc à mêlerdans un texte ses deux aspects, culture et divertissement !

Car autant les lecteurs de Jules Verne "ne savait pas grand chose" du vaste monde, l'école de Jules Ferry ne faisait que commencer, et avaient donc besoin de toute l'information contenue dans son oeuvre, autant les lecteurs d'aujourd'hui "croient tout savoir" !!
Alors que...

Je crois qu'un(e) auteur de SF d'aujourd'hui doit aider à travers la fiction non pas forcément à augmenter le volume de savoir, mais à le mettre en ordre. A lui donner une forme humaine...

Un auteur peut-être conjugue les deux aspects que je viens d'évoquer, Aleksandr Soljenitsyne, qui a écrit d'après sa propre vie, mais à aussi emporté dans ses livres essentiels des centaines d'autres vies, qu'il a incorporé au récit.
Il faut lire cet auteur, même un seul de ses livres.
Mais là, nous sommes au-delà de la simple carrière d'auteur de SF...

La prochaine fois, je vous parlerai de ma vision de la construction du récit, à partir de l'image du tissu.
Vous verrez, c'est compréhensible !

à bientôt !
Gulzar

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans CARNET DE NOTES
commenter cet article
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 18:54

Bonjour à toutes et tous !
Je commence donc, en ce premier juin 2009, mon carnet de bord d'auteur d'Anticipation...

Je ne voulais pas entamer une telle démarche, que je jugeais prétentieuse.... Mais après réflexion, c'est un travail complémentaire à l'oeuvre écrite de fiction, qui me permet d'affiner mon idée de la SF, de partager des livres avec vous, de faire passer quelques informations.

Néanmoins, vie privée et notes sortant du champ de mon travail seront exclues.
Je tiens à ce que ce blog ne soit pas un fourre-tout infâme...

Par manque de temps, il sera rédigé la plupart du temps en direct, sans écriture préalable. D'où peut-être des fautes de frappe ou d'orthographe, veuillez me pardonner par avance !
J'essaierai d'ouvrir mon carnet tous les 2 ou 3 jours...

C'est parti !
Alors, aujourd'hui, j'ai envie de vous parler de documentation, de sa nécessité absolu pour qui veut écrire sérieusement.
Puisque je prends grand soin de situer chaque histoire dans le bon endroit, je me documente en ouvrant le dictionnaire, en stockant du wikipédia, en lisant éventuellement un livre emprunté à la bibliothèque, en achetant des cartes routières, des plans de villes, dont je fais d'ailleurs la collection.
Par exemple, je travaille ces jours-ci à un appel à texte de Station Fiction, dont le thème est Création et savant fou, beau programme ! Je suis parti sur l'idée d'un atoufaire biologique, capable de créer à partir de déchets, de n'importe quoi en fait, des produits de base, voir du papier, du bois, des objets à terme...
Et ce savant fou rêve de détruire le monde industriel, de supprimer l'usine par en quelque sorte une usine individualisée, personnelle, qui accompagnerait les gens comme un chien peut le faire, en satisfaisant leur besoin.
Et bien, où situer cette nouvelle ? Sinon dans un lieu symbolique du monde ouvrier ? J'ai donc choisi Gdansk, en Pologne ! Notre fou habite une bicoque près du port.
Et c'est là où la documentation préalable, ou en cours d'écriture, est primordiale.
On peut tout imaginer. Mais pourquoi refuser le vaste monde, tout ce que l'Humanité à créer, ce qui va résonner dans la tête du lecteur ? Comprendre la structure de la ville, sa relation à la mer, savoir son histoire, entre Allemands et Russes, imprimer 30 pages de vocabulaire polonais pour n'en retirer que vingt mots qui seront incorporés à la nouvelle, s'intéresser au crabe royale de Norvège, est la moindre des politesse pour moi.
Incorporer de la réalité concrète, du langage, de la géographie, des paysages, des faits historiques même déformés, réinventés, est devenu naturel désormais.

Jules Verne consacrait six heures par jour à l'écriture, six à la documentation. Et bien, il n'y a pas à s'étonner de son succès à l'époque, et aujourd'hui encore.

Qui refuse de mettre le monde dans son oeuvre refuse de s'adresser au monde.

Demain, je vous parlerai encore de cet aspect pour moi primordial de la documentation, qu'il faut rendre à la lecture ausis légère, aussi jouissive et naturelle que possible.
Les raisons ne sont plus les mêmes que celles de Jules Verne d'incorporer de la réalité physique au récit d'Anticipation, mais elles existent bel et bien !

A demain ! Je vous parlerai aussi du Grand vaisseau de Robert Reed.
Gulzar

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans CARNET DE NOTES
commenter cet article
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 15:50

Bonjour à toutes et tous !
Je suis enfin de retour sur mon blog, après un long mois à écrire une seule nouvelle...
Avant de l'envoyer pour le concours d'Infini, l'association des auteurs professionnels de SF, je l'ai réécrite pour moitié en deux jours, suite à de profondes et déchirantes analyses de la part de mes correcteurs, et de moi-même... J'ai rarement autant investi de temps sur un unique texte, avec autant d'angoisse, de doute en prime !

Sinon, autre concours non gagné, 2084, organisé par l'ENSTA et Science & Avenir, du moins le premier prix, mais dont les organisateurs ont convié les finalistes à la remise des prix à Paris.

Je vais m'y rendre essentiellement pour avoir l'occasion de parler à Pierre Bordage. je n'ai lu que quatre de ses livres, mais j'aime les auteurs qui parviennent malgré tout à toucher un public assez large, puisque c'est mon propre objectif professionnel !
Peut-être aurais-je le second ou troisième prix ?

Plus de concours jusqu'à fin 2010, j'ai un lourd planning d'écriture qui m'attend. Des enquêtes de l'inspecteur Zatopek et le premier roman basé sur la première enquête, une dizaine de nouvelles commencées en retard, et l'écriture de la novela "les absentes" à partir de la nouvelle écrite pour le Galaxies spécial 41, et finalement publiée dans Géante Rouge. Ce texte est "hors 36, quai du Futur", mais fonctionne très bien. Cela constituera un premier apprentissage d'écriture d'un court roman, avant de passer au gros roman en 2011....

A bientôt, avant la fin de la semaine, avec promis plusieurs chroniques et un  "Ils arrivent !". Merci de vos visites.
Gulzar Joby



Bonjour à toutes et tous.

Je m'absente une semaine... Mais au retour, j'aurai de nouvelles chroniques pour vous ! Je me rends à Marseille, afin de visiter à nouveau la ville plus en profondeur, une prochaine et longue novela de 36, quai du Futur s'y déroulera, sur le thème de Mégalopoles. Mais elle ne sera écrite que toute fin 2010, début 2011... A moins qu'elle ne devienne directement un roman.

Je viens de terminer mon planning d'écriture pour les six prochains mois.... Cela peut paraître étrange comme démarche, mais cela me donne des dates de rendu, tout à fait nécessaire pour avancer, produire en masse.
Je finis la troisième enquête de l'inspecteur Zatopek avant le 15 mai, ensuite les quinze prochains jours seront consacrés à l'écriture d'une nouvelle sur le thème de l'Agriculture, qui se déroule en Guadeloupe ! Je l'ai commencé il y a presque un an, il est temps de la terminer...

A bientôt !
Gulzar



Bonjour à toutes et tous !

Un petit mot rapide pour vous dire que la remise des prix du concours de nouvelles 2084 était très intéressante. Je vous mettrai en ligne vendredi un long compte-rendu des discussions avec le Jury dans le carnet de notes.
Petite satisfaction personnelle, j'ai obtenu le second prix...
Gulzar



Bonjour à toutes et tous !

Pas de nouvelles publiées très récemment, à part dans le dernier Spécial Nouvelles de Phenix.
Ma nouvelle Sissoko, Monsieur Poulet, devrait toutefois être très bientôt sur le site de Science & Avenir, avec d'autres textes vainqueurs du concours 2084.

Autre bonne nouvelle, le recueil de La Volte, avec la Ligue des Droits de l'Homme se prépare activement. Il devrait sortir en juin, voir septembre, avec notamment au sommaire l'illustre Philippe Curval !

J'ai signé mon tout premier contrat d'édition..! Petite larme d'émotion !
Etre dans un recueil collectif fait partie des étapes pour devenir un auteur professionnel... C'était l'un de mes objectifs de 2009, devenu donc réalité en 2010.

Merci encore de vos visites sur le blog ! Je reprends Buffon et l'écriture des Ils arrivent !, afin de préparer un second recueil, le premier étant en vente chez abribus éditions.

A bientôt !
Gulzar


Prix Infini et Pépins 2010 !

Bonjour à toutes et tous !

Quelques nouvelles de deux prix littéraires SF d'importance, chacun dans leur genre !

Tout d'abord le prix Infini, du nom de l'Association des Professionnels de la SF, auquel j'ai envoyé un texte qui m'a demandé bien du travail...
Je n'ai pas gagné, le texte vainqueur a fait l'unanimité du Jury, mais j'ai fini dans les six derniers textes sélectionnés, deuxième même par les votes, c'est déjà satisfaisant ! Ce n'était que ma seconde participation à ce concours vraiment exigeant...
J'en ai rarement autant bavé pour concevoir et perfectionner un texte depuis trois ans que j'écris de la SF ! J'espère pouvoir bientôt vous redonner des nouvelles de mon texte, je ne vais pas le remiser dans les cartons !

Autre prix, les Pépins 2010 !
Singulier concours puisqu'il consiste à écrire de très courts textes de 300 signes, ce qui constitue un amusant défi ! De plus, l'on peut envoyer six textes ! Evidemment, j'en envoie six à chaque fois...

Cette année, deux textes à moi ont été retenus, mais je ne vous dis pas lesquels, soyons honnête !

Car vous pouvez toutes et tous voter pour le prix du public !
Rendez-vous sur :

http://prix-pepin.blog.mongenie.com

Voici les modalités du vote :

Vous envoyez par mail vos trois pépins favoris à l'adresse suivante :
pepin2010@gmail.com
en indiquant clairement les titres et  numéros des pépins

Vous avez jusqu'au 10 juillet 2010 minuit pour voter !

Merci de jouer le jeu.
Ne votez qu'une fois, et si et seulement si vous avez lu toutes les nouvelles !

A bientôt !
Gulzar

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Publications
commenter cet article
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 15:44

Le spécial Eros de Phenix est arrivé !

Bonjour à toutes et tous !
Je n'ai pas eu encore le temps de le lire, mais le spécial Eros
de la revue Phenix est sorti !
vous pouvez le télécharger et le lire sur :

http://phenixweb.net

Au programme, une dizaine de nouvelles, avec une extraite donc de 36, quai du Futur sur le thème de "Nouvelles sexualités" bien évidemment !
Elle se nomme "Ibiza vous accueille avec le sourire". Elle a déjà deux ans, mais je l'ai revu avant publication...
A noter un texte de Jean-Pierre Planque, qui mène aussi un site de découvertes d'auteurs et d'info sur la SF, le Flash Info de l’Imaginaire !

Bonne lecture ! Et rendez-vous sur Phenix très bientôt...
Gulzar


Bonjour à toutes et tous !

La revue Phenix va bientôt sortir un numéro, toujours téléchargeable sur phenixweb.net, avec une nouvelle extraite de 36, quai du Futur sur le thème de la "Robotisation" ! J'ai renvoyé la version corrigée du texte, vous en saurez plus d'ici quelques semaines...

Je suis assez content de ce texte, qui date déjà de plus d'un an, car c'est l'une des premières fois où je me suis directement confronté par le thème à un très grand auteur, Asimov. Autant dire que j'ai réfléchi à une forte idée avant de commencer à écrire....
Et surtout, j'ai complétement occulté les trois lois de la robotique ! C'est vraiment autre chose, où le rrobot retourne à sa place de machine sans personnalité, bête comme ses pieds ! Je pense que la nouvelle vous plaira.

Et bientôt, enfin, le début de la série policière d'Anticipation populaire sur Phenix !
A bientôt !
 Gulzar


Bonjour à toutes et tous !

Une courte nouvelle de 36, quai du Futur est publiée en ce début 2010, aux éditions La Madolière, plus précisément sur leur blog, où ils accueillent pour un mois des auteurs sur un thème précis.

Rendez-vous donc sur
 www.madonews.canalblog.com

où vous pourrez télécharger "Papillon P" !

Merci à eux pour leur initiative.

Encore une fois, vous qui parcourez, liser mon blog, je peux comprendre votre frustration. vous ne pouvez quasiment rien lire de ce que j'écris, paradoxe pour un blog d'auteur ! Mais tous mes textes pour les Appels à Textes, concours, voir recueils doivent rester inédits...
J'essaie de vous écrire de nouveaux "Ils arrivent !" pour vous divertir ! J'ai 5, 6 idées en réserves.

A bientôt !
Gulzar



Bonjour à toutes et tous !

Comme je vous l'avais annoncé il y a peu, la revue Phenix sort son Hors-série spécial Nouvelles n°10, avec un de mes textes, "Otoshimono", sur le thème de "Robotisation".

La nouvelle parvient j'espère à renouveler le thème du robot en allant jusqu'au bout de la banalité d'un léger disfonctionnement...

Rendez-vous donc sur :

http://phenixweb.net/Phenix-Mag-Nouvelles-no10

Et très bientôt sur Phenix, la seconde enquête de L'inspecteur Zatopek !
Vous pourrez découvrir l'avenir des religions en Europe, ce ne sera pas triste !

A bientôt ! Merci de votre visite sur mon blog.
Gulzar

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Publications
commenter cet article
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 15:35

Bonjour à toutes et tous !
Première nouvelle éditée sous forme papier ! Après trois ans de travail...
Il s'agit de la nouvelle Les absentes, que j'avais écrite en version courte pour le numéro Spécial 41, de la revue Galaxies. Elle a été refusée pour sa longueur, qui respectait tout de même les consignes !
Mais comme Pierre Gévard, le rédacteur en chef de la revue, l'avait apprécié, il l'a donc publié dans le numéro 14 du fanzine Géante Rouge, devenue en quelque sorte l'anti-chambre de Galaxies !

Ce n'est donc pas encore une publication payée, un appel à textes réussi, mais c'était mon objectif cette année, être dans une revue, un fanzine.
Ce n'est pas un but en soi, mais cela fait plaisir !

D'ailleurs, j'ai été publié en 2008 dans le recueil pépins 2008 donc, d'histoires écrites en 300 signes seulement, exercice très intéressant.

Mais assez perdu de temps !
Vous pouvez commander dès à présent le numéro 14 de Géante Rouge, spécial bonus 41, à 6 euros, frais de port compris et le recueil Pépin 2008 à 5 euros frais de port compris à :
Editions Répliques
34 rue Jean Jaurès
59135 Bellaing France
chèque à l'ordre de l'Association d'aide aux auteurs.

Merci encore à toutes celles et ceux qui publient et encouragent des auteurs naissants ! Ils y passent énormément de temps et d'énergie...

A bientôt !
Gulzar


Bonjour à toutes et tous !
Un nouveau texte à lire sur le Flash Info de l’Imaginaire.


http://pagesperso-orange.fr/jplanque/Apprentissage.htm

à bientôt !
Gulzar



Bonjour à toutes et tous !
voici une autre nouvelle publiée au Flash Info de l’Imaginaire, Jusqu'à n'être plus rien sur le thème "Rébellions" !
Elle est importante, car avec une autre nouvelle envoyée à Galaxies, elle donnera naissance à un roman à venir, ou du moins en consistera une partie importante de la matière.

A lire donc sur
http://pagesperso-orange.fr/jplanque/Jusqua_netre.htm

A bientôt !
Gulzar



Bonjour à toutes et tous !
Je suis de retour de quelques jours en Ardèche, où sur la place du village, le sympathique bouquiniste du marché du vendredi possédait de beaux livres de SF et du Simenon en vrac ! Autant vous dire que j'ai ramené quelques ouvrages, dont deux livres d'or de Brunner et Herbert...

Mais revenons à 36, quai du Futur ! Je finis deux textes sur le thème "Happy end" pour Galaxies et Solaris, je ne doute de rien ! C'est vrai qu'être publié dans Solaris reste un défi pour un auteur européen. La rédaction ne retient que 2 à 4 textes par an...
Mais pour moi, c'est intéressant d'aller vers le moins réaliste, le fantastique que défend cette revue de qualité. Parfois, je comprends à peine les nouvelles qu'ils publient !!
Cela m'apprend, cela m'oblige surtout à aller encore plus loin dans l'écriture.

J'ai aussi terminé l'Appel à Texte "Zinzin" de Station Fiction. Sujet très intéressant que la démence de cosmonautes au cours de vols très longue durée, du moins les troubles psychiatriques qui déjà apparaissaient parfois à bord de Mir, et aujourd'hui à bord de la Station Internationale...

Mon texte sur leur thème "La Bête" a été retenu. Je pense que leur numéro sortira fin 2009, début 2010.
Par contre mon texte pour leur thème "Lune" n'a pas été retenu. J'hésite à le renvoyer ailleurs en l'état. Elle mériterait encore du développement, même si j'ai considérablement amélioré la fin avec mes deux correcteurs. La première version était très faible...

A bientôt !
Gulzar


Nouvelles de Phenix

Bonjour à toutes et tous !

Bonne nouvelle, la revue Phenix va bientôt publier un numéro "spécial Eros". L'appel à textes datait de deux ans, de mémoire. Notre patience va être récompensée !
Au sommaire, il y aura un texte de moi, déjà ancien donc, que je vais revoir. Et à n'en pas douter, de belles illustrations.

A bientôt.
Gulzar



Bonjour à toutes et tous !
Désolé de n'avoir pas pu mettre de chroniques depuis une bonne semaine... Mais je travaille sur le projet dont je vous parlais précédemment, une série policière populaire d'Anticipation, située en Belgique.
En parallèle de 36, quai du Futur, le projet avance, je travaille sur une dizaine de synopsis de nouvelles, la première étant déjà écrite.
Phenix étant intéressé, je mets les bouchées doubles ! J'ai commencé également la recherche systématique d'informations sur la Belgique, ce qui me prend du temps.
Dès que j'aurai plus de nouvelles sur ce projet qui me tient à coeur, vous serez les premiers informé(e)s, avec une rubrique spéciale. Si vous avez de l'humour, vous allez aimer !!!

En attendant, j'espère finir avant fin septembre deux, trois textes importants de 36, quai du Futur, et commencer mon premier recueil de nouvelles que je dois envoyé en octobre aux éditeurs.

Que de travail pour être un jour édité professionnellement..!

A bientôt !
Gulzar



Bonjour à toutes et tous !

Juste un petit mot pour vous indiquer que la publication de la première enquête de ma série policière d'Anticipation proche située en Belgique est imminente !
Bientôt donc des nouvelles de la revue Phenix ! Vous saurez tout...

Sinon, je continue le dernier toilettage de mes nouvelles de 36, quai du Futur en vue des recueils pour les éditeurs. Il y a tout de même près de 45 textes à revoir !
Intéressant travaill d'analyse, de petites rectifications qui améliorent dans le détail les nouvelles, affinent le style, renforcent la vraisemblance des personnages.

A très bientôt !
Gulzar

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Publications
commenter cet article
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 15:16

Bonjour à toutes et tous !
Commençons en fanfare !
Une toute première nouvelle à lire, sur le site de la revue belge Phenix.
Nommée Marie-Madeleine, elle évoque une France religieuse,
avec une écriture très calme, apaisée, qui pourtant finit par devenir angoissante.
Elle à été écrite en janvier 2006, l'une de mes premières nouvelles, corrigée trois fois, refusée une fois, retenue en 2007 par Phenix, et publiée en février 2006 dans leur numéro spécial nouvelles numéro 7. Je ne  peux que vous conseiller d'aller y jeter un oeil, et de lire les autres textes !

http://phenixweb.net/Phenix-Mag-Nouvelles-No7


Bonjour à toutres et tous !
Alors, partons sur la toile !
Le site Flash Info de l’Imaginaire a mis en ligne une première nouvelle, nommées Les Fées, sur le thème de la guerre.
Ne vous laissez pas abuser par le titre, le texte est vraiment pénible à lire moralement.
Comme si rien ne pouvait donc changer...
C'est parfois à ce prix que l'on écrit une bonne histoire, une bonne nouvelle...

A lire donc sur
http://perso.wanadoo.fr/jplanque/Les_Fees.htm


Bonjour à toutes et tous.
Un nouveau à lire sur le Flash Info de l’Imaginaire, animé par Jean-Pierre Planque, La vie comme du miel.

http://perso.orange.fr/jplanque/la_vie_miel.htm

A très bientôt !
Gulzar Joby


Bonjour à toutes et tous.
Je m'équipe en Internet rapide pour pouvoir travailler de chez moi, sans aller dans les cybercafés ou chez des amis !

Sinon, nous travaillons avec mes mais correcteurs sur une nouvelle pour le concours de Galaxies sur le thème 41. J'en suis à la troisième version. L'audace étant de raconter une énigme sans aucune solution... Et sans décevoir pour autant le lectorat ! Bonne idée que ce concours.

Bonne nouvelle, la revue Phenix en Belgique m'a retenu une longue nouvelle sur le théme Robotisation, Otoshimono. Une nouvelle à priori pas du tout spectatculaire, et très humaine. Nous sommes loin des trois Lois d'Asimov.

A bientôt !
Gulzar Joby


Bonjour à toutes et tous !
Un nouvelle Speaking on the rain est désormais lisible sur le site de Culture SF !

http://culture-sf.com/ecrire/nouvelles/speaking-on-the-rain-gulzar-joby.pdf

A bientôt !
Gulzar Joby



Bonne nouvelle !
Un de mes meilleurs textes de 2007, revu en 2008 est à lire sur le site du Flash Info de l'Imaginaire.
Je vous le conseille, il ne vous décevra pas !

http://pagesperso-orange.fr/jplanque/Descendre.htm


Sinon, j'ai fini ma nouvelle pour le spécial 41 de Galaxies.
Ainsi qu'un long texte portant sur le thème de la Médecine, destiné à l'appel à textes d'une anthologie de Serge Lehman publiée chez Denoël en 2009,.
La date limite est fixée au 31 décembre, et Jean-Pierre Planque du Flah Info de l’Imaginaire ne m'a prévenu qu'autour du 20..!
J'avais raté l'information...
Je finis donc d'écrire, de corriger avec mes deux correcteurs, 20 000 mots en moins de 10 jours...

A bientôt.
Gulzar Joby



Bonjour à toutes et tous !!!

Je n'ai rien mis de nouveau sur mon blog depuis longtemps. Mais j'ai énormément écrit pourtant ! Seul petit problème, ce sont des textes pour des concours, des appels à textes... Je ne peux donc pas les mettre sur le blog !

Toutefois, un nouveau texte est à lire sur le Flash Info de l’Imaginaire.
voici l'adresse pour aller la lire.

http://pagesperso-orange.fr/jplanque/Apprentissage.htm

Sinon, côté déception, mon texte pour le numéro spécial 41 de galaxies n'a pas été retenu, même s'il a été apprécié... Je vais donc l'étoffer un peu, le renvoyer peut-être à Bifrost, ou en faire une novela…

Je n'ai pas été pris aussi pour l'anthologie 2009 chez Denoël, dirigé par Serge Lehman. Mon texte était encore pas assez bon. Mais c'était aussi ma première participation à un appel à textes !

Pas pris non plus chez Outre-monde sur le thème pouvoir et Puissance, avec un texte nettement plus au point... Les avis en retour étaient intéressants. Le texte va être modifié, corrigé, moins long aussi.

Pour 2009, le programme de travail est simple, continuer à envoyer aux revues pour être publié.
En juin, je ferai le point avec mes correcteurs et ami(e)s, et un premier recueil de mes nouvelles sera constitué.
Et envoyer aux éditeurs !

A bientôt donc ! merci de me suivre dans mon travail.
Gulzar Joby



Bonjour à toutes et tous !
Une nouvelle à lire, publiée chez Phenix, la revue belge de qualité ! En prime, vous avez droit à un confortable pdf.

http://phenixweb.net/IMG/pdf/PM_NOUVELLES_09.pdf

Je continue à écrire et envoyer tous les appels à texte intéressants, Présences d'esprits, Station Fiction,Flash Info de l’Imaginaire, etc...
Et une dizaine de nouvelles de 36 quai du Futur sont en écriture, quasi finies, envoyées au revues et sites amis.

A bientôt !
Gulzar Joby







Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Publications
commenter cet article
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 12:46


Bonjour à toutes et tous !

vous pouvez enfin découvrir Les enquêtes de l'inspecteur Zatopek, série policière d'Anticipation belge !!!

 

 banniere TITRE zatopek PHENIX 2

Ce projet s'est concrétisé dans l'écriture en septembre 2009. Marc Bailly de Phenix, revue située en Belgique, a accepté rapidement de le publier, ce qui m'a bien sûr encouragé dans la poursuite de cette oeuvre réccurente. le premier roman court, format roman de gare, doit d'ailleurs être écrit au cours du premier semestre 2010, et envoyé aux éditeurs

Cette rubrique lui sera désormais consacrée. C'est une écriture parallèle à celle de 36, quai du Futur, destiné à populariser la SF sous une forme sympathique, accessible au plus grand nombre, sans perdre son intelligence non plus... Vous allez aussi pouvoir découvrir que l'avenir de l'Europe n'est pas triste !

Vous pouvez lire déjà la première enquête sur le site de Phenix, à la rubrique Nouvelles - Auteurs- Gulzar Joby, et à la page suivante :
 
http://phenixweb.net/-Les-enquetes-de-l-inspecteur-

 

banniere zatopek enquete1 PHENIX
 

La rubrique me permettra de vous en faire savoir plus sur Zatopek, de réfléchir sur les structures internes de ses enquêtes, sur le style, sur les thématiques, sur la récurrence, etc... Cette oeuvre ne doit en tout cas rien au hasard...

A bientôt !
Gulzar



Bonjour à toutes et tous !

La seconde enquête de L'inspecteur Zatopek est publiée chez Phenix !

banniere zatopek enquete 2 PHENIX

Plus aboutie que la première, je crois qu'elle vous plaira...
Elle traite de l'avenir des religions en Europe.

Toujours la même adresse pour télécharger :

http://phenixweb.net/-Les-enquetes-de-l-inspecteur-

La troisième enquête est en cours d'écriture,
une sombre histoire de prise d'otages dans une usine de pantoufles...

Merci encore à Phenix de me publier !
Gulzar Joby

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans L'INSPECTEUR ZATOPEK
commenter cet article
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 15:44

Ceci est le premier article de votre blog. Il a été créé automatiquement pour vous aider à démarrer sur overblog. Vous pouvez le modifier ou l'effacer via la section "publier" de l'administration de votre blog.

Bon blogging

L'équipe d'overblog

PS : pour vous connecter à votre administration rendez-vous sur le portail des blogs overblog

Repost 0
Published by over-blog
commenter cet article

Présentation

  • : 36, quai du futur
  • 36, quai du futur
  • : Bienvenue à toutes et à tous. Je suis Gulzar Joby, auteur de Science-fiction. Retrouvez mes parutions, mon carnet de notes et les autres rubriques de mon blog.
  • Contact

Cherchez Un Article !

Archives