Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 06:42

Bonjour à toutes et à tous

 

Chronique sur un ouvrage en deux tomes dont je vous avais déjà parlé sur le blog 36 lors de son achat pour six euros d’occasion, La grande aventure de l’espace, ouvrage collectif en deux tomes datant de 1967, aux Éditions Rombaldi. 

 

grande aventure espace rombaldi

 

1967. Tout est dans la date. 

 

En effet, cette encyclopédie, le mot n’est pas trop fort tant l’ouvrage est complet, fait le point sur la course à l’Espace proche, mais surtout sur la course à la Lune. 

En cette année, malgré l’énorme effort de recherche et industriel des USA pour rattraper l’avancée technologique et le savoir-faire Soviétique en matière spatiale, impossible de deviner avec certitude qui va l’emporter, qui des deux superpuissances va poser la première le pied sur la Lune.

 

D’où une fascinante lecture. Les deux pays sont traités à égalité d’intérêt, avec des articles provenant des USA ou de la CCCP ; les autres nations comme l’Italie, la France, la Grande-Bretagne, étant traitées en détail également à la fin de l’ouvrage. 

Bien entendu, il y a plus de documentation états-unienne, mais l’on connaît les différences de propagande des deux superpuissances. 

 

Grand absent également, Korolov, le grand maître d’œuvre de la conquête spatiale humaine et capable d’envoyer un homme sur la Lune, pour peu que Moscou consente à lui fournir les moyens financiers, ce qui ne sera pas le cas. En 1967, cet ingénieur reste invisible, caché par le régime socialiste. Son nom n’existe pas et ne sera révélé que lors de sa mort prématurée. 

L’ancien nazi Von Braun est lui par contre bien présent puisqu’il est le concepteur du programme lunaire états-unien. 

 

Paradoxalement, cet ouvrage paru en France offre un aspect de neutralité très intéressant, contrairement aux ouvrages actuels sur la conquête de l’Espace vantant les succès américains en oubliant nombre de réalisations russes à défaut d'être soviétiques. Il n’y a encore en 1967 aucun prétendus vainqueur et vaincu. 

Nous sommes en pleine conquête, dans l’action, dans le détail, dans les possibilités, les doutes comme sur la nature du sol lunaire, dans l'échec, dans l’effort difficile. À la lecture, c’est tout à fait saisissant. 

 

La grande aventure de l’espace container pour les chiens

 

 container pour les chiens de Cosmos 110

 

Alors à vrai dire, je n’ai sans doute lu que les trois quarts des presque 800 pages des deux volumes. Mais quel rare plaisir. Tous, absolument tous les aspects de la conquête spatiale sont abordés dans de longs chapitres, parfois même à l’aide de formule mathématiques comme pour le calcul de trajectoire. Combinaison, moteurs, fabrications des étages de fusées, entraînement physique des cosmonautes, vols avec animaux, sondes lancées dans le système solaire, engins lunaires prévus, futurs mission vers mars, retombés technologiques pour le grand public, tableaux complets des missions diverses et des satellites comme des sondes, etc…

 

Beaucoup d’images, de diagrammes, mais l'immense majorité en noir et blanc. Ce qui visuellement s’intègre très bien au texte, beaucoup de texte pour une vraie connaissance de fond, certes vulgarisée pour le public averti et la jeunesse. La grande aventure de l’espace n’a pas peur de faire long, d’entrer dans le détail complexe, quitte à susciter chez le lecteur la sensation de ne pas tout comprendre, sans que cela soit gênant. 

 

En 1967, la vulgarisation scientifique ne donne pas à penser que la Science est facile, cool, fun. C’est dure, compliquée et risquée. Mais donne envie aussi à mon sens d’y participer, d’en savoir davantage, plus que de l’admirer béatement. 

La grande aventure de l’espace surtout ne commémore rien. C’est bien là rétrospectivement la force de ces deux volumes. 

 

Cette sensation de lecture est certainement aussi obtenue par l’absence de photographies couleur qui envahissent littéralement touts types de publications, pour la jeunesse comme pour les adultes. 

Car une photographie peut coûter moins chère que de payer un auteur rédigeant le texte. De plus, moins cyniquement, les éditeurs font face à un réel problème. Ils ont également peur de ne plus vendre de livre comportant trop de texte sans illustration, pour un lectorat incapable de se concentrer sur une lecture prolongée. 

 

D’une certaine manière, l’attrait du lecteur pour la photographie couleur remplace l’intérêt pour le texte, donc pour le savoir réel. Un livre de vulgarisation ne vulgarise plus grand-chose, mais donne à voir de la beauté. 

 

La grande aventure de l’espace lune


véhicule lunaire, qui vous l'aurez noté a  inspiré

celui de la série SF Yoko Tsuno de Roger Leloup...


la grande encyclopedie vehocule yoko tsuno

 

La photographie est un art. Consacrer par exemple un livre aux photographies prises par les astronautes sur la Lune par exemple, à en montrer la beauté, ne pose aucun souci.

Par contre, remplacer du texte qui seul est capable d’instruire le lecteur, par de la photographie dans un ouvrage de vulgarisation scientifique pose problème. Car seul l’écrit instruit. Une image des anneaux de Saturne ne renseigne en rien sur leur nature physique, leur masse, les hypothèses sur leur formation, leur devenir possible, leur exploitation humaine hypothétique, etc… 

 

À force de trop belles images censées nous apprendre quelque chose, nous attirer à la lecture réduite à portion congrue, nous devenons dangereusement inculte. 

Voilà une des leçons de cette Grande aventure de l’espace. Réapprenons à lire beaucoup et longtemps.

 

Gulzar 

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans CARNET DE NOTES
commenter cet article
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 08:24
Le gouvernement démocratiquement élu a fermé de force dans la soirée du mardi 11 juin 2013 les chaînes de télévision et la radio publiques, soi-disant par souci économie, avec la vague promesse de rouvrir en septembre...
Aucune dictature au monde n'a jamais osé faire une chose pareille.
Ne reste plus que les médias privés au mains des puissances d'argent.
Que chacun en tire des conclusions...
smpte color bars.svg
L'article du Figaro sur son site :
"C'est un cas d'école en Europe. Depuis hier soir minuit, la Grèce est le seul pays européen sans chaînes publiques. Pour juguler sa dette, le gouvernement grec a décidé de fermer définitivement l'intégralité de son groupe audiovisuel qui regroupe les télés NET et ERT et les radios publiques du pays. Concrètement, le groupe comprend 19 chaînes régionales, quatre chaînes nationales dont une émettant à l'internationale, six radios, un magazine de programmes télévisés, des sites Internet et l'intégralité des archives nationales audiovisuelles. Au total, quelque 2950 employés se réveillent sans emploi ce mercredi.
Les programmes ont cessé d'émettre, les partis d'opposition fustigent la décision du gouvernement et les syndicats s'insurgent. Pour Nikos Vrilakis, employé de la télévision publique et président du syndicat des employés du groupe, il s'agit d'un coup d'État. «Nous comptons bien occuper les lieux jusqu'à ce que le gouvernement retire cette décision, ainsi que faire des grèves répétées dans tous les médias. Les chaînes nationales ne sont pas que des images, ce sont des personnes, une télévision saine avec des programmes éducatifs, les messes le dimanche, les concerts classiques, loin des programmes commerciaux ou des séries turques, c'est un patrimoine national. C'est aussi un patrimoine immobilier très alléchant que le gouvernement compte transférer au fonds de privatisation pour mieux les vendre. Nous ne pouvons laisser faire ce massacre», lance t-il les larmes aux yeux.
Renaître de ses cendres

Pour tempérer la colère des employés, le gouvernement a prévu des dédommagements pour chacun, ce qui coûtera à l'État quelque 200 millions d'euros. Les autorités prévoient aussi d'ouvrir, à partir du mois de septembre, un nouvel organisme d'audiovisuel public qui emploiera 1000 personnes au total mais les détails de ce plan de redressement n'ont pas été dévoilés. Certains experts estiment que le gouvernement s'est inspiré du cas d'Olympic Airways, la compagnie aérienne nationale qui a déposé le bilan du jour au lendemain, en 2008, pour rouvrir près de six mois plus tard, une fois rachetée par un privé. «Mais contrairement à Olympic Airlines», explique Stefanos Manos, ancien ministre des Finances, «l'audiovisuel public de Grèce est un monstre avec des milliers d'employés. Certains ne se sont jamais présentés à leur poste et étaient payés! Le problème n'est pas récent, personne n'a pu s'y attaquer. Cette démarche est donc courageuse, mais elle risque de mettre en péril le soutien du gouvernement grec.» L'audiovisuel public représente quelque 300 millions de recettes par an, grâce à la redevance, soit le double des recettes de l'intégralité des chaînes de télévisions privées réunies. En revanche, l'audience des télés publiques est faible, 5% pour NET et 2,5% pour ERT, sauf pour les messes le dimanche et les matchs de foot.
Stelios Papathanassopoulos, professeur de médias à l'université d'Athènes, est sous le choc. «Le problème est que le gouvernement a échoué sur toutes les réformes exigées par la troïka. Les privatisations tombent à l'eau les unes après les autres, les licenciements de fonctionnaires n'ont pas commencé, les réformes sont au point mort. Le premier ministre a sans doute voulu montrer qu'il pouvait agir. Mais cela risque de se retourner contre lui», estime-t-il. La grande majorité des artistes, des sportifs et des intellectuels ont décidé de se mobiliser pour tenter de faire revivre l'âme de la télévision publique grecque."

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans CARNET DE NOTES
commenter cet article
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 08:35

banniere livres à lire internet

C1-françatome mnemos helios

 

Un roman qui donne envie, sorti dans la collection poche de Mnémos, avec des thématiques bien de chez nous ! 

" Et si des savants nazis avaient rejoint le programme spatial français ?

Et si le général de Gaulle avait obtenu les pleins pouvoirs ?

Et si la France avait conquis l’espace avant les Américains ?

Et si une dictature « nucléocrate » avait vu le jour ? "

Dommage peut-être alors de faire intervenir dans le récit des êtres venus d'ailleurs. L'uchronie bien humaine aurait sans doute suffit...


Pour tout savoir, la page de l'éditeur :

http://www.mnemos.com/JOOMLA2/index.php?option=com_content&view=article&id=373%3Afrancatome-johan-heliot-helios-poche-uchronie-2013&catid=38%3Acatalogue&Itemid=59

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans CARNET DE NOTES
commenter cet article
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 08:58

maison balançoire

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Objets du Futur
commenter cet article
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 08:55

banniere Gulzarama saison2 DEF internet

 

 

Chaussettes et caleçon

 

Finalement, il fut décidé que l'invité de dernière minute de Wictorius ne serait pas autorisé à pénétrer dans le confessionnal. Sa plante verte et ses deux mystérieux animaux de compagnie resteraient confinés dans la remorque gonflable.

- Nous sommes bien d'accord ? Je ne veux pas que cet étranger traîne autour de mon laboratoire de voyage ! 

- Mais tout à fait... 

Restait à convaincre le Professeur X moins Y. Wictorius connaissait son fort caractère, il voudrait totu savoir des recherches de Beatrix.

- Je retourne finir mon café... Tenez-moi au courant si vous trouvez quelque chose de nouveau. Je voudrais bien savoir comment on fusionne un arbre avec un calmar géant !

- Avec du génie, cher espion ! 

- Et bien, il faudrait un permis d'être génial ! Ce Gorgonzolatora arborimalis musculus est la pire menace rencontrée depuis la fausse grippe du toucan ! Et je m'y connais en menaces !

Devant son bol vide, Wictorius repensa à la grave accusation de Beatrix. Si le Professeur X moins Y allait et venait à sa guise nuitamment, Wictorius risquait de perdre la vie ! 

- Que fait-il d'ailleurs, notre ami des animaux ? Allons voir ça...

Wictorius quitta la cuisinette pour l'arrière de la chapelle amphibie, où le Professeur X moins Y lavait son petit linge dans le fleuve.

- Vous n'avez pas peur des alligators, des poissons féroces ? 

- Les animaux ressentent l'amour que je leur porte, l'espion ! 

- Je voulais vous dire, malgré votre fausse identité de Buhibab Amédée Tigron, mes compagnons se méfient... Mieux vaudrait mettre Barouf, Carmen et Gilda dans la remorque gonflable...

- Je comprends, l'espion. Vous voilà bien embêté par ma faute. 

Soudainement, Sylvester encore en caleçon apparut, affolé, une arme à la main. 

- Chef, un hydravion des Forces Religieuses Libres nous fonce dessus !  

 

La suite demain !

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Feuilleton WICTORIUS DU FUTUR
commenter cet article
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 12:30

korea 1980 fiction mi klb 2003b 2007b

korea 1980 fiction mi klb 2003b 2007b

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Illustrations
commenter cet article
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 12:28

banniere Gulzarama saison2 DEF internet

 

 

La senhora se fâche

 

Emportant un paquet de biscuits avec lui, Wictorius suivit Beatrix dans le confessionnal. Décidément, durant cette mission, il n'y avait pas moyen de se sustenter en paix ! 

- Qu'est-ce que c'est que cette histoire, encore ? Je dormais avec Buhibab Amédée Tigron cette nuit, j'aurai su s'il avait quitté la tente ! 

- Je vous dis qu'il a dérobé de la confiture !

- Il n'a peut-être pas assez pour nourrir ces deux animaux de compagnie et n'ose pas demander ?

- Je n'ai pas pu le confondre avec vos deux guerreiros !

Wictorius ne put que la croire... Son implant surveillance & vigilance avait défailli ! L'humidité de l'Amazonie mettait certainement à mal son cerveau amélioré ! 

Nerveusement, Beatrix prit à Wictorius son dernier biscuit et l'avala. 

- Qu'il nous montre donc ses fameux animaux ! Pourquoi les cachent-ils à notre vue ? Je vous préviens, c'est lui ou c'est moi, choisissez !

Wictorius se prît la tête à deux mains. Elle avait beau être améliorée, il ne savait plus quoi faire. Aucun implant ne pouvait l'aider face à la colère d'une forte femme. 

- Ecoutez Beatrix, je n'ai pas le choix... Certaines choses dans les arcanes du vaste Monde doivent rester secrètes... Pour de bonnes raisons ! Je me dois de garder cet ami africain à bord... Il est doux comme un chimpanzé, je vous le promets, je le connais depuis tant d'années !

- Je n'aime pas sa plante Gilda ! 

- Comment, vous, une spécialiste émérite de la flore, vous avez peur d'une faible plante en pot ? 

- Vous plaisantez ? Vous avez regardé de plus près ses pétioles, ses bourgeons axilaires, ses fruits épineux ? Le continent africain recèle les plantes parmi les plus agressives, les plus sournoises ! Cette Gilda nous hait de toute sa sève ! 

 

La suite demain !

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Feuilleton WICTORIUS DU FUTUR
commenter cet article
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 19:14

Tae won jun 1

Tae won jun2

Tae won jun 3

Tae won jun 4

Tae won jun 5

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Illustrations
commenter cet article
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 19:11

banniere Gulzarama saison2 DEF internet

 

 

Au petit matin

 

Le petit-déjeuner fut excécrable, malgré la tempête qui se calmait. Des singes ou des rongeurs surgis de nulle part avaient dérobé durant la nuit les confitures en tube et le pain en poudre qui cuisait tout seul en trente secondes, une merveille de la nouvelle économie qui avait enthousiasmé les foules dès le siècle dernier.

- Ces animaux locaux sont insupportables, Chef !

- Dolph a raison, nous devrions installer des pièges dans toute la chapelle !

Prenant sur ses victuailles personnelles, le Professeur X moins Y offrit à ses hôtes de quoi manger avec le café et le chocolat au lait survitaminé.

- Je comprends vos hommes, cher ami ! Je ne pourrais pas tous vous nourrir jusqu'à notre arrivée ! J'ai un grand amour des animaux, mais ils doivent tout de même respecter certaines règles de vie en commun ! De tels vols n'existent pas dans mon pays ! L'animal africain est l'ami de l'africain !

Ayant mal dormi, Wictorius grignotait les lourds biscuits africains aux mystérieux fruits, après les avoir trempés dans son café matinal. Méfiant, il craignait d'être empoissonné par son pire ennemi.

Mais la faim le tenaillait. Son combat contre l'arbre assassin la veille avait entamé ses fantastiques réserves énergétiques d'agent secret professionnel. Car les mitochondries des êtres d'exception comme Wictorius ne sont pas les mêmes que celles du peuple toujours porté à une paresse maladive.

Silencieuse, Senhora Beatrix encore en robe de chambre buvait son chocolat à la menthe, tout en grifonnant sur un carnet, dont elle arracha uen page pour la passer à Wictorius, qui lut alors ces mots.

Nous devons parler des arbres, mais seul à seul ! Je dois aussi vous avertir que cette nuit, j'ai surpris votre étrange ami en train de voler les confitures pour les amener aux deux bêtes qui l'accompagnent !

 

 

La suite demain !

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Feuilleton WICTORIUS DU FUTUR
commenter cet article
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 22:28

Jack Vance est parti ce 26 mai, immense auteur de SF, de plante opera, de mondes imaginaires. Il est heureusement souvent réédité, notamment récemment chez ActuSF et au Bélial. 

Pour laisser un mot à ses proches et ses fans sur son site :

http://www.jackvance.com/jackvance_05262013/


Les quatre couvertures par Caza du Cycle de Tschaï, que j'ai lu au collège. Je ne vous garantie pas l'ordre de lecture...

 

cycle tschai vance 1

cycle tschai vance 2

cycle tschai vance 3

cycle tschai vance 4

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans CARNET DE NOTES
commenter cet article

Présentation

  • : 36, quai du futur
  • 36, quai du futur
  • : Bienvenue à toutes et à tous. Je suis Gulzar Joby, auteur de Science-fiction. Retrouvez mes parutions, mon carnet de notes et les autres rubriques de mon blog.
  • Contact

Cherchez Un Article !

Archives