Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 12:39

banniere Gulzarama saison2 DEF internet

 

 

De la nécessité d’avoir un Empereur

 

- Il y a tout un rituel à respecter pour s’approcher de nos Demi-Empereurs ! Il faut laisser parapluies et ustensiles à plus de soixante pas, enlever ses chaussures à quarante pas et ne jamais sourire, cela pourrait être pris pour une moquerie… Notre Demi-Empereur robot a la vue perçante ! Enfin, d’habitude… Surtout, ne déviez pas, restezbien sur le tapis rouge !

- C’est entendu. 

Malgré le protocole bien réglé, Wictorius lança son implant lieux de résidence et villégiature des Grands de ce Monde. Un détail clochait !

- Mais dites-moi, Sensei Yamazuky, les deux Demi-Empereurs ne vivent-ils pas à Kyoto, la capitale éternelle du Demi-Archipel robotisé ? 

Quelque peu gêné, le savant militariste pressa le pas. 

- Nous autres Japonais, nous ne pouvons pas supporter de vivre sans Empire… Alors nous avons désigné l’un de nos anciens et un humanoïde pour être Demi-Empereurs locaux. Mais nous avons l’approbation de nos véritables Empereurs ! Nous supportons mieux ainsi notre isolement, si loin des îles de nos ancêtres martyrisés par l’Atome…

- Notre espion Wictorius ne voulait pas vous gêner, Sensei !  

- Ce n’est rien, Senhora Beatrix. Un scientifique ne peut qu’approuver la curiosité ! 

Poussant un réservoir d’eau sur roulettes, l’humanoïde Tetsurô surgit d’une allée de traverse. 

- Sensei, j’ai fini d’arroser nos navets ! Ils se portent à merveille. Puis-je vous demander pourquoi vous quitter si tôt les serres ?

- J’emmène mes visiteurs parler aux Demi-Empereurs ! Renforce nos lignes de défense, met à l’abri l’ourse Mimi et ses petits ! La Greffe Noire menace notre Terre Nipponne Véritable !

- Comment, vous allez demander audience ? Et l’on ne me disait rien ? Je ne puis apparaître ainsi, en tenue de jardinier, je cours me changer ! Nos Empereurs détestent les visiteurs négligés, c’est tout à fait prouvé !

 

La suite lundi ! 

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Feuilleton WICTORIUS DU FUTUR
commenter cet article
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 18:36

chat lion

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Illustrations
commenter cet article
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 18:32

banniere Gulzarama saison2 DEF internet

 

 

L’art du légume militaire

 

Wictorius et Beatrix parvinrent à rassurer Sensei Yamazuky. La Greffe Noire s’attaquait aux Mégalopoles et Cidades, tentait de pervertir l‘Amazonie toute entière, mais la Terre Nipponne Véritable  n’était pas directement menacée.

Tenant l’éminent savant militariste par le bras, Beatrix l’entraîna vers ce qui semblait être une sortie du palais de verre. 

- Vos armes végétales sont tout à fait remarquables… De quel arsenal disposez-vous précisément, Sensei ? 

- Toutes ma végétation est soit offensive, soit offensive ! Urticante, hallucinatoire, explosive, épineuse, acide, coupante, gluante, soporifique, étrangleuse ! Je hais toutes les autres armes du complexe militaro-industriel, qui devrait être aboli ! 

Frissonnant, Wictorius n’osait s’imaginer en tueuses ses plantes Marjorie, Azhar et Barbarella restées à Rio. Il eut soudain envie d’appeler sa sublime secrétaire Angelica pour avoir de leur nouvelles, ainsi que de son chat Toyota qui insouciant de toute forme de contraception féline devait encore procréer à tous les étages.

Le veinard. 

Wictorius serra les poings. Qu’il était dur d’être un consciencieux agent secret au service de la nouvelle économie ! Sous cette identité de Knapp Zardoz, intrépide prédicateur catholique bestialement forcé au célibat, il n‘avait pas séduit une femme depuis déjà pas loin de cinq jours ! 

Et pendant ce temps, la forêt amazonienne migrait vers l’Océan et ses plages de sable fin, annonçant la Fin du Monde, la fin d’une flore soumise, courbant son feuillage sous le joug humain ! Il devait agir ! 

-  Sensei Yamazuky, Emmenez-nous voir vos fameux deux Demi-Empereurs ! J’ai à leur causer. Le Palais Impérial est-il loin ? 

- Non, à peine à dix minutes de marche ! J’espère qu’ils consentiront à vous recevoir !

- Ils consentiront, n’ayez crainte. 

- Suivez-moi et soyez surtout très poli avec notre Demi-Empereur robot, il n’a toujours pas reçu sa nouvelle tête en provenance de notre bien-aimé Archipel…

 

La suite demain ! 

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Feuilleton WICTORIUS DU FUTUR
commenter cet article
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 14:11

banniere Gulzarama saison2 DEF internet

 

 

Du bon usage des courges

 

Tandis que l’humanoïde partit à grandes enjambées, Sensei Yamazuky recouvrit sa courge défaillante d’une couverture chauffante. 

- Chère Beatrix Bigodo, de quoi vouliez-vous m’entretenir ? Avez-vous découvert cette fameuse jonquille des neiges andines ou cet arbuste mange-grenouilles dont parlent les légendes locales ? 

- Non, malheureusement. Il ne s’agit pas d’une de ses curiosités que nous aimons tant. Voici Wictorius un agent secret, qui est sur la trace d’une grave menace pour la flore du Brazil et du Monde sans doute ! 

- Agent secret professionnel, je tiens à le préciser. Avez-vous subi des attaques récemment, Sensei ? 

- Des attaques ? Vous m’inquiétez ! S’agit-il de typhons venus de l’Océan ?  

Wictorius ne savait quelle attitude adopter. Ces japonais avaient l’air complètement isolés du reste du pays sur ce territoire inconnu, même pas noté sur les cartes. Ils pouvaient être tout aussi bien les futurs victimes que les complices de la secte chloropathes. 

- Avez-vous entendu parlé de la Greffe Noire ? 

Sensei Yamazuky commença à s’arracher sa chevelure blanche.  

- Ne prononcez jamais ce nom devant moi ! Je déteste ces horribles gens qui dévoient la noble horticulture de combat ! Les plantes n’ont pas à être libres, à faire ce que bon leur semble ! Les plantes doivent combattre pour la Nation ! L’ordre doit régner ! 

De son mieux, Beatrix tenta de calmer le vieux japonais. 

- Peut-être devrions-nous laisser votre légume se reposer ? 

- Oui, oui, vous avez raison ! Sortons. 

D’un coup mortellement inquiet, le savant militariste agrippa la combinaison de Wictorius, qui ne savait où aller dans l’immense palais de verre. 

- Dites-moi la vérité, la Terre Nipponne Véritable va être attaquée ? Je dois prévenir les deux Demi-Empereurs en leur Palais Impérial ! Il faut évacuer nos enfants, lancer nos ronces, armer nos courges explosives !

 

La suite demain ! 

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Feuilleton WICTORIUS DU FUTUR
commenter cet article
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 14:00

Bulgarian Wind Farm, photo European Wind

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Illustrations
commenter cet article
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 18:51

banniere Gulzarama saison2 DEF internet

 

 

Sensei Isoroku Yamazuky 

 

Tandis que le duo cataclismo restait dans le sas et se mettait à lire chacun son roman de guerre de la collection bien connue Tripes et Missiles, l’Humano emmena Wictorius et Beatrix en combinaison étanche dans un dédale composé d’innombrables serres superposées, reliées par un véritable fouillis d‘escaliers tous aussi métalliques que la superstructure du palais de verre. Des puits de lumières savamment ordonnés permettaient aux innombrables végétaux de toute taille de se développer. 

Fascinées, Beatrix s’arrêtait à chaque serre du rez-de-chaussée, demandait des renseignements, que Tetsurô lui fournissait aimablement. Wictorius, lui, ne lança même pas son implant de traduction pour lire les indications en japonais. Les courges n’étaient pas son problème. Mais pourquoi Beatrix l’avait-elle poussé à perdre du temps à rencontrer ce savant militariste ? Le soupçonnait-elle d’appartenir à la Greffe Noire ? 

- Nous voilà rendu ! Senhor Knapp Zardoz, ne traînez pas, s’il-vous-plaît ! Je dois refermer le sas protecteur. 

Wictoroius ne traîna donc pas et put découvrir Sensei Yamazuky occupé à sauver une courge mal en point, manipulant tout un appareillage inconnu…

- Que veux -tu, Tetsurô ? 

- Sensei, j’ai ici un certain Knapp Zardoz, intrépide prédicateur qui souhaiterait vous vous rencontrer. 

- Je suis occupé ! Mais qu’il est bête…

Beatrix alors s’avança, se pencha sur le vieux japonais.

- Pourriez-vous éloigner l’humanoïde ? Je suis Beatrix Bigodo, je souhaiterais vous parler en privé d’une affaire capitale !  

- Je vous reconnais, vous êtes du Palais Natureza Alegre de Rio ! Bienvenue dans ma modeste serre. Tetsurô, peux-tu aller arroser nos navets ? 

L’humano finit par obtempérer, non sans mettre en fonction les insectes robotisés volants capables de neutraliser toute personne hostile à Sensei Yamazuky. 

- Ne vous inquiétez pas, il va s’écouter en accéléré un chant d’oiseau pour se calmer ! C’est un grand émotif ! 

 

La suite demain ! 

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Feuilleton WICTORIUS DU FUTUR
commenter cet article
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 18:50

bibliothèque fuselages d'avions

bibliothèque fuselages d'avions 2

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Illustrations
commenter cet article
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 18:48

banniere Gulzarama saison2 DEF internet

 

 

Dolph et Sylvester ont du souci 

 

- Sensei et moi-même sommes très inquiets ! Nous devons absolument sauver cet ultime plant de courge en provenance des contrefort des Monts Hida ! Sensei tente de reconstituer ce qui peut l’être de nos campagnes… L’authentique légume japonais doit revivre ! Il est vrai que nos ancêtres ont quelque peu polluer ces derniers siècles l‘archipel, mais il s’agit d’un ignoble complot de mouvements extrémistes menés par des agents chinois infiltrés, prêts à saborder de l’intérieur la consommation et le Progrès ! C’est tout à fait prouvé. 

L’Humano Tetsurô ouvrit le portillon, invita les étrangers à le suivre dans le premier sas.  

- Je crois qu’il faudrait laisser l’être humain en dehors de l’agriculture. C’est un désastre sur toute la planète depuis cent millions d‘années ! La paysannerie est d’une rare incompétence. C’est tout à fait prouvé. Seuls nous autres, humanoïdes, avons les compétences requises pour nourrir cette pauvre Humanité. Veuillez vous déchausser et enfiler une combinaison étanche. L’endroit est thermo-régulé et protégé des miasmes  et autres insectes braziliens ! 

L’engin bipède commençait sérieusement à énerver Wictorius, qui se démenait pour enfiler l’étroite combinaison, de toute évidence plus à la taille de japonais qu'à la moyenne des agents secrets du pays. 

- Je comprends. Votre Sensei ne parvient pas à faire pousser une courge. C’est effectivement inquiétant…

L’Humano s’insurgea, tandis qu’il aidait galamment Beatrix à se vêtir.  

- Sensei Yamazuky est un génie humain, un être biologique exceptionnel, qui maintient vivante la campagne japonaise éternelle ! Je lui apporte sans réserve mon aide !

Des geignements se firent entendre dans la petite salle vitrée en forme de cloche. Abattus, Dolph et Sylvester remettaient leurs chaussures militaires blindées anti mines personnelles. 

- Chef, nous sommes ennuyés, ces vêtements pour jardiniers sont trop étroits…

- Nous sommes trop musclés, Chef…

- Faut pas nous en vouloir, Chef…

 

La suite demain ! 

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Feuilleton WICTORIUS DU FUTUR
commenter cet article
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 13:55

animal temporel

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Illustrations
commenter cet article
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 13:51

banniere Gulzarama saison2 DEF internet

 

 

Rencontre avec un Humano 

 

Wictorius se surprit à obéir sans discuter à l’autoritaire humanoïde et recula sur l’allée de gravier.

- Chef, on lui explose la tête ? 

- Enfin, mes guerriers de Dieu, soyez tolérants ! Constatez combien cette brave machinerie s’inquiète du bon état des précieuses ronces de son maître. 

- Je ne suis pas une brave machinerie, visiteurs inopportuns, et je n’ai pas de maître, sachez-le ! Je dispose d’une complète autonomie morale. En tant qu’humanoïde à large spectre social, je puis même prendre un crédit à la consommation et avoir comme compagnon un animal domestique. Madame, messieurs, j’attends des excuses ! 

Et l’humanoïde à la peau rose croisa les bras, barrant le passage vers la première entrée du palais de verre. Bien plus habitué aux vilains mais solides robots sud-américains capables d‘œuvrer sur les plages comme dans les hauteurs andines, Wictorius se décida à causer à l’engin comme à un véritable être humain. 

- Auriez-vous un nom, splendide création du génie japonais ? 

Heureux qu’on s’intéresse enfin à son admirable personne, l’humanoïde consentit à répondre à ces étrangers qui ne ressemblait pas du tout aux rares touristes visitant la Terre Nipponne Véritable. 

- Effectivement, je suis un Humano de dernière génération, avec générateur bactérien. À moi tout seul, je peux m’occuper d’une serre entière ! Mon savoir est immense ! 

- Votre nom…

- Oui, bien sûr ! Je me nomme Tetsurô. Et vous-même ? 

- Knapp Zardoz, intrépide prédicateur pour le Renouveau de la Foi en Jesus Cristo, l’Unique Véritable Sauveur. Vous connaissez ?

- À vrai dire, absolument pas. La religion m’indiffère, vous m’envoyez désolé. 

- Voici Beatrix, ma servante, et mes deux guerreiros de Dieu, Dolph et Sylvester. Pourrions-nous rencontrer Sensei Isoroku Yamazuky ?

L’Humano hésita, la situation était critique.

- C’est que Sensei est occupé à sauver un plant de courges…

 

La suite lundi !

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Feuilleton WICTORIUS DU FUTUR
commenter cet article

Présentation

  • : 36, quai du futur
  • 36, quai du futur
  • : Bienvenue à toutes et à tous. Je suis Gulzar Joby, auteur de Science-fiction. Retrouvez mes parutions, mon carnet de notes et les autres rubriques de mon blog.
  • Contact

Cherchez Un Article !

Archives