Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 19:10

banniere Gulzarama saison2 DEF internet

 

 

Wictorius recrute 

 

Après une nuit passée dans un modeste motel dormir como o defunto, Wictorius et Beatrix reprirent la route. 

- Pourquoi quittons-nous la route de Linhares ?  

- Très chère Dame, l’aventure nous attend. Et qui dit aventure dit aussi danger… Je crois plus prudent d’être accompagné. 

- Et par qui ? Cette chapelle à six roues ne peut accueillir grand monde !

- Bien au contraire, l’engin possède une remorque gonflable avec toilettes incorporés. Nous ne poursuivrons la lutte contre la Greffe Noire qu’avec de rudes gaillards.

- J’aurais préféré une certaine discrétion. 

- Moi aussi, mais les dangers de l’Amazonie sont innombrables. Bien des gens y ont perdu la vie… 

- Des ignorants, incapables de reconnaître un caïman d’une branche d’arbre, voilà tout ! Vous êtes un agent secret professionnel, vous saurez bien me défendre seul contre l’adversité. Une tasse de thé au citron ? 

- Non merci, j’ai bu mon café. 

À la toute fin d’une une route secondaire s’enfonçant dans la Serra hostile, Wictorius gara la chapelle roulante devant le portail du camp de villégiature militaire O Guerreiro Feliz

La soldate de faction ne fit pas de manière et le couple put pénétrer dans l’immense complexe, comprenant équipements sportifs, jeux aquatiques, fête foraine et de nombreuses reconstitutions de batailles préhispaniques. 

Beatrix s’accrocha au bras de Wictorius. 

- Vous avez vu leur bannière ? C’est effrayant !

- Mais pas du tout, voyons ! De véritables guerriers possèdent des emblèmes faits d’os et de crâne humain. Ce doit être par là. 

Avenant avec son parterre de fleurs, le Bureau des gentils employeurs était ouvert. Un généralissime tenait permanence dans un fauteuil enfumé, un énorme cigare anti-cancer au coin des lèvres. 

- C’est pour quoi, l‘ami ? 

- Et bien, ce serait pour un duo de choc, du genre respectueux de la Nature... 

 

La suite lundi !

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Feuilleton WICTORIUS DU FUTUR
commenter cet article
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 17:30

Yoko Tsuno poster mir

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Illustrations
commenter cet article
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 17:04

banniere Gulzarama saison2 DEF internet

 

 

Adieu Rio !

 

Le mieux était de suivre la côte jusqu‘à Fortazela. 

Wictorius sortit de Rio par la rocade Nord, encombrée d’une cohorte de roulottes commerciales et de camions robots. Joie de l’existence, Angélica avait pensé à faire installer une cafetière sur le tableau de bord de la chapelle roulante ! À moins que l’ancien propriétaire prédicateur aimât lui aussi l’extatique breuvage. 

D’un coup, Wictorius vit la religion catholique sous de meilleurs auspices. Après tout, les italiens raffolaient de café et l’Italie était la patrie originelle des premiers chrétiens à églises, les plus récentes fouilles archéologiques l’avaient prouvé. 

- Très chère Beatrix, j’ai rempli tout un formularium, vous êtes officiellement experte de terrain, catégorie 8. N’ayez aucune inquiétude, avec moi, vous serez en sécurité ! 

- Je n’en doute pas. Votre nouvelle économie produit certes des légumes cubiques, mais les plantes recèlent encore bien de mystères auxquels vous n‘entendez rien. Vous aurez certainement besoin de mes lumières. 

- Je n’en doute pas… 

Wictorius dépassa un bus scolaire égaré, la tête ailleurs. Il lui fallait du renfort. Éventuellement, un commando Alpha Tango ne serait pas de trop pour l’accompagner. À une journée de route, se trouvait un camp de villégiature militaire. Parfois, l’homme d’armes aimait se détendre après un rude bataille. 

Wictorius appela la Grosse Citrouille sur son oreille.com, en villégiature sur son île flottante croisant au large de la Corne d’Or. 

- Suprême Coordinateur, je suis en route, avec une spécialiste de la flore !

- Tu m’en vois ravi ! J’attends que tu luttes de toutes tes forces contre ces chlorophates !

- Justement, j’aimerai recruter une assistance armée. L’Amazonie, je n’y suis jamais allé…

- Toujours des dépenses ! 

La grosse Citrouille rechigna un moment, puis céda. Cette mission lui tenait véritablement à cœur.

- Pas plus de deux commandos, alors ! Et des intermittents ! 

 

La suite demain !

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Feuilleton WICTORIUS DU FUTUR
commenter cet article
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 12:42

transport futur 9

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Illustrations
commenter cet article
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 12:38

banniere Gulzarama saison2 DEF internet

 

 

Ivor reste au Palais

 

C’est un Wictorius passablement abattu qui prit le volant. Son identité de prédicateur d’obédience catholique traditionnaliste lui interdisait toute tentative de séduction auprès des femmes, qui bien souvent lui donnaient de précieux renseignements sur l’oreiller. Enfin, il se débrouillerait tout de même pour vaincre la Greffe Noire ! 

- Pourvu qu’aucun miracle ne soit nécessaire pour démarrer cette chapelle ! 

L’engin à six roues s’ébranla. Wictorius fit quelques tours du parc à stationnement pour vélos et autres véhicules à pédales. Le passage des vitesses se révéla assez simple, mais les suspensions archaïques. 

- À très bientôt, Angélica ! 

- Adieu Patron, revenez en entier ! 

Bien sûr qu’il reviendrait en entier ! Comment sa sublime secrétaire pouvait-elle douter de lui ? Wictorius ouvrit son implant plans de Rio et autres belles mégalopoles et retrouva son chemin parmi les rares rues encore autorisées aux véhicules individuels à caractère égoïste. Il devait récupérer Beatrix Bigodo à son Palais Natureza Alegre, toujours veillé par la Ligue des Justicières. 

Justement, la spécialiste en semences l’attendait avec de trop nombreux bagages.

- Quel charmant véhicule religieux ! 

- J’ai eu l’idée qu’un prédicateur et sa servante passeraient inaperçus en Amazonie !

- Comme vous voudrez, c’est vous l’espion…

Beatrix Bigodo monta à l’avant, tandis que l’œil triste, son géant assistant entassait sacs et valises dans le confessionnal. 

- Ivor, je m’en vais sauver la flore innocente. Veille sur le jardin d’hiver ! 

- Oui, M’dame Beatrix ! J’va massacrer le premier qui touche vos jonquilles de Patagonie !

- Contentes-toi d’arroser chaque matin… Nous pouvons y aller, agent Wictorius.

D’une main ferme, Wictorius enclencha la première vitesse économique, satisfait de ne pas partir avec cet Ivor dont il se méfiait. D’autant que Beatrix lui proposa du thé chaud au gingembre.

Poliment, Wictorius refusa de boire de cette infecte mixture satanique. 

 

La suite demain !

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Feuilleton WICTORIUS DU FUTUR
commenter cet article
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 12:30

JG-Ballard-

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Illustrations
commenter cet article
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 12:06

banniere Gulzarama saison2 DEF internet

 

 

L’importance d’un bon matériel 

 

Déguisé en prédicateur papal, Wictorius refit le tour du véhicule procuré par sa sublime secrétaire pour foncer vers le repaire de la Greffe Noire. Avec sa calandre blindée anti-carnivores, sa carrosserie couverte d’images pieuses, la croix lumineuse sur le toit, sa grande garde au sol et ses hélices propulsives pour franchir chemins défoncés et cours d’eau, son confessionnal, sa salle de prière dépliable et son appartement privatif tout confort pour deux personnes, la chapelle roulante aurait grimpé au sommet du Chimborazo toujours pas réveillé. Le volcanisme sud-américain déclinait gravement. 

- Au fait Angélica, à quoi roule l’engin évangélique ? 

- Alors là Patron, c’est à peine croyable. Il possède un moteur à mercure... 

Wictorius s’étonna. Il n’avait jamais entendu parler d’une telle motorisation. Du moins, la jauge indiquait un réservoir presque plein. 

Une dernière fois, Wictorius vérifia le matériel d’expédition ; café en grain et atomisé en quantité suffisante, nourriture de survie, armement léger, mini laboratoire d‘analyse automatisée de flore suspecte, matériel de propagande spirituelle pour les divers autochtones.  

Côté cerveau amélioré, son implant littéraire consacré au grand roman Cien años de Soledad de García Márquez fonctionnait à merveille. Robur ne manquerait pas de lecture. L’ennui régnait parfois en mission, surtout lorsqu’il y avait de la route à faire. 

- Angélica, tu prendras soin de mon chat Toyota, de mes plantes !

- Mais oui, Patron ! Quoi que la conversation avec Marjorie, Azhar et Barbarella reste assez limitée…

- Me voilà donc prêt à affronter le Crime, sauf que je suis ridicule dans cette tenue de prédicateur ! Comment vais-je pouvoir séduire de jolies amazoniennes ?

Sa sublime secrétaire se fâcha tout net. 

- Enfin, Patron, calmez vos ardeurs ! Ces exaltés catholiques diffèrent des évangélistes du Conglomérat Biblique d’Amérique du Nord, ils pratiquent le célibat ! 

Wictorius crut défaillir. Cette mission s’annonçait terrifiante ! 

 

La suite demain ! 

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Feuilleton WICTORIUS DU FUTUR
commenter cet article
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 12:05

transport futur 5

transport futur 7

transport futur 8

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Illustrations
commenter cet article
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 12:03

banniere Gulzarama saison2 DEF internet

 

 

La main gauche de Dieu

 

Dès l’aube, Wictorius fut le premier à l’ouverture de la Cidade o Nova Cabeça et trouva le Senhor Estaban ensommeillé ouvrant sa boutique Mano en la mano. 

- Vous êtes matinal, Senhor ! 

- C’est que je pars en mission secrète aujourd’hui même…

- Votre main gauche est prête ! Laissez-moi retirer la provisoire et installer la petite merveille à cinq doigts ! 

Aussitôt, son moignon se mit en mode apprentissage manuel bio-numérique. Sans douleur, Wictorius put commencer à se familiariser avec son auriculaire petit doigt numérique, son annulaire analyseur de toxines, son majeur station météo, son index doté d’un armement basique et gros pouce main verte… 

Satisfait de voir un client heureux, le Senhor Estaban sortit une bouteille de Piccadilly Circus, un rare vignoble de la lagune londonienne. 

- Un verre pour fêter votre achat !

- ce n’est pas de refus. Quelle belle main couleur d’ébène ! Envoyez donc la facture à la Grosse Citrouille.

- Je n’y manquerai pas…

Wictorius ne s’attarda pas, il avait rendez-vous au pied de sa tour kilométrique. Angelica, sa sublime secrétaire, l’attendait déjà, dans une robe légère qui laissait tout voir. 

- Mais quelle est cette horreur ? Je ne monte pas dans cet engin du Diable !

- Patron, j’ai pensé à tout ! Vous ne pouvez pas bêtement pénétrer en Amazonie en véhicule militaire. J’ai racheté un engin amphibie, qu’un ancien prédicateur papal revendait ! Vous vous ferez passer pour un exalté de Dieu, ils pullulent dans le coin !

- Tu as peut-être raison… Il est vrai que nous autres, agents secrets, sommes parfois étrangement équipés. 

- J’ai même loué un costume. Essayez-le vite !

À l’arrière de la chapelle à six roues, Wictorius se retrouva affublé d’une toge violette à pompons.

- Patron, avec votre sceptre divin, vous convertiriez le continent entier !  

 

La suite demain !

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Feuilleton WICTORIUS DU FUTUR
commenter cet article
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 17:25

Bonjour à toutes et tous!

Finalement, j'ai réussi à trouver une petite heure pour vous chroniquer le film rare déniché dans un rayon de DVD à bas prix...

Il s'agit donc de Seigneurs de la Route en français...

 

deathrace2000

Film de Paul Bartel, acteur et réalisateur états-uniens, avec David Carradine et Sylvester Stallone pour les plus connus des acteurs. Film de 1975, DVD North Entertainment et Blue Print.

Je m'attendais à un film mauvais, sans grand intérêt... peut-être deux ou trois idées ou plans sympathiques à glaner...

Et bien, j'ai une bonne nouvelle ! Je suis en mesure, pour peu qu'on possède un esprit potache, de vous présenter le meilleur film d'anticipation des USA, après 2001, l'Odysée de l'Espace toutefois...



presentateur



Ce film qui nous narre donc la Grande Course Transcontinentale de voitures, dans des USA sous le joug d'une dictature. Dans l'esprit des jeux du cirque, cette course hyper médiatisée et violente, est censée satisfaire les bas instincts du peuple, glorifié le pouvoir, et porter aux nues le vainqueur, héros national.
Car il ne s'agit pas uniquement d'arriver le premier à New Los Angeles, mais de marquer des points en renversant et tuant des américains sur son passage...

La comparaison possible s'arrête avec Rollerball par exemple, film des années 70 également.

Car Seigneurs de la Route est à peine croyable ! C'est un véritable jeu de massacre idéologique vraiment drôle, avec des idées de scénario, des décors bien sûr un peu pauvres, au vu du faible budget du film je suppose, mais finalement très fort visuellement.
Les voitures sont toutes par exemple visiblement des Chapparals atrocement modifiées.



vroum

Death Race 2000 1975

Death Race 2000 1975 2



Dès les premiers plans, où un jeune spectateur au départ de la course agite un drapeau nazi, on commence à se douter que le film n'est peut-être ce bête film de course pour adolescents que l'on attend...
Le scénario est d'ailleurs co-signé par Charles B. Griffith, un scénariste ayant oeuvré dans bon nombre de films fantastiques.

Rien n'est gratuit, tout s'enchaîne avec une logique sociale et politique d'une rare lucidité...
Notamment, le personnage du héros national Frankenstein, déjà vainqueur de la course à plusieurs reprises et favori du pouvoir, comporte une surprise de taille. Cette brute épaisse est d'une douleur et profondeur surprenante.



frankenstein 

Une des grandes qualités de ce film est la très bonne trame narrative. Même dans sa naïveté, elle n'oublie rien, évoque une bonne dizaine de sujets. La dictature est simpliste, pas la société, pas les personnages.

Comme à mon habitude, je préfère ne pas trop vous en dire, pour ne pas gâcher votre plaisir à venir...

C'est ce qu'on appelle un film culte, rare, ignoré. De ces films qui font qu'une soirée vidéo entre ami(e)s devient fabuleusement agréable.
Chapeau bas à toutes celles et ceux qui ont participé à une telle oeuvre !
On vous aime...

C'est en visionnant des films comme celui-ci que l'on se rend compte parfois de la pauvreté scénaristique et critique des autres films, tel le récent Avatar par exemple... Regardez attentivement la photo qui suit...



stallone1-copie-1



Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Nanarland.
Le lien est fait dans la rubrique Sites préférés, à droite du blog. Merci à eux pour les photos.

Il est tout à fait vrai que ce qu'on appelle "nanars" sont certes en général pas bien réalisés, pas bien joués et naïfs. Mais ils sont en général aussi sans fausse pudeur, sans souci de ne pas choquer, très au fait des réalités sociales.
Ils racontent le monde tout aussi bien que n'importe quel autre film.

Ils sont certainement au cinéma ce qu'est le roman feuilleton, le roman de gare à la littérature dite classique, de "qualité".

"La qualité". En voilà un de ces mythes qui troublent parfois notre jugement...

Lorsque j'hésiterai parfois à oser écrire ce que j'ai envie d'écrire, je me rappelerai ce film, Seigneurs de la Route. Qui ose tout a raison.

A très bientôt !
Gulzar

 

Un extrait vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=o6LahtrxVhg&feature=share

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans CARNET DE NOTES
commenter cet article

Présentation

  • : 36, quai du futur
  • 36, quai du futur
  • : Bienvenue à toutes et à tous. Je suis Gulzar Joby, auteur de Science-fiction. Retrouvez mes parutions, mon carnet de notes et les autres rubriques de mon blog.
  • Contact

Cherchez Un Article !

Archives