Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 06:09

banniere Gulzarama internet-copie-1

 

 

Résumé

Bienvenue au niveau 11

 

Vaseux après cinq jours de mer, affamé, Wictorius se fit déposer furtivement à l’unique débarcadère du Cubo Oceânico VI par le Capitaine Markus. Après avoir reçu ses brazols payables à cent jours à la réputée Banco Virtual o Belém, ce dernier repartit convoyer un Torero recherché pour boucherie aggravée et fuyant les Arènes souterraines de Medellin.  

- Quel escroc ce Capitaine, faire payer aussi cher ses rations de survie ! Bon, maintenant, trouver une échelle pour grimper… Mais comment est-ce possible de bâtir sans fibre à tout faire ? 

Traumatisé par tant de métal rouillé, Wictorius n’écoutant que son courage parvint au niveau 11, risquant à chaque instant la chute mortelle. Le sinistre Cubo tombait littéralement en ruines, vaincu par l’Atlantique laissée sans plateformes climatiques capables de gentiment réguler le mauvais temps.  

Nul carioca, nul géant exilé dans les ruelles dévastées. Wictorius tenta de s’orienter, mais aucun de ses implants ne put lui indiquer un plan précis des lieux. 

- Etrange… Je suis pourtant très bien doté, côté cerveau… 

Seuls de pénibles oiseaux de mer lui répondirent. Désorienté, Wictorius ne put même pas allumer une borne web pour tenter de trouver la ruela Villegagnon. Le Cubo entier semblait mort. 

- Olá ! Senhor Marcello Olivetti, c’est Wictorius, votre meilleur élève, de la promo Pong ! Le monde est en danger, j’ai besoin de vos lumières ! Je vous en prie, je sais que vous êtes là ! 

- Vous n’avez pas tort… Veuillez me suivre. 

Wictorius se retourna. Une femme au visage sans expression l’attendait au coin de la boutique Tout pour l’homme pauvre à la vitrine pillée. 

- Mais qui êtes-vous ? 

- Qui je suis ? Peu importe… Marcello vous attend au deuxième sous-sol. 

- Bien. Très bien. Comment va-t-il ?  

- Je crains qu’il ne soit toujours aussi misanthrope, toujours aussi aveugle…

 

La suite demain !

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Feuilleton WICTORIUS DU FUTUR
commenter cet article
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 12:30

Bonjour à toutes et à tous.

 

Courte chronique enthousiaste aujourd'hui pour une série télévisuelle absolument formidable venue des USA, Les Maîtres de l'Horreur, initiée par Mick Garris. 

 

masters1

 

Le principe de la série est des plus simples et ambitieux à la fois.

Il s'agit de confier à un grand réalisateur connu pour ses films horrifiques un épisode d'environ 60 mn, l'histoire étant de son choix, scénario inédit ou tiré d'une nouvelle par exemple. 

Pour avoir visionné déjà trois épisodes, le résultat est de grande qualité, original et pertinenttant sur le plan de l'effroi que de l'intérêt social des histoires. 

 

masters-of-horror-la-belle-est-la-bete


On retrouve ainsi John Landis qui avec La belle est la bête nous narre l'histoire tirée de légendes indiennes traitée avec ironie d'une femme à moitié biche meurtrière d'hommes.

Le flic chargé de l'enquête, relégué au service "accidents avec animaux", sera le seul à comprendre la véritable nature de l'assassin, après avoir fantasmé toutes les possibilités. 

Mêlant tueuse en série et légende, cet épisode est vraiment jubilatoire, certainement l'un des moins effrayant, mais intéressant par son montage. 

 

masters-of-horror-la-fin-absolue-du-monde

 

John Carpenter lui nous narre une histoire plus terrifiante, angoissante d'un film disparu si horrible qu'il rend ses spectateurs fous, les incitant à l'ultra violence. En l'occurence, La fin absolue du monde montre la coupe des ailes d'un ange... 

La seule vision de l'ange, pièce de collection enfermé chez le collectionneur recherchant ce film maudit est vraiment un rare moment de cinéma. L'enquête se poursuivant en France, John Landis rend aussi hommage à la Cinémathèque Française. 

Toute la passion du cinéphile ressurgit ici, dans cette réflexion sur le pouvoir hypnotique des images de violence. 

 

masters-of-horror-la-danse-des-morts

 

Tobe Hopper lui avec La danse des morts, tiré d'une nouvelle du grand nouveliste et scénariste Richard Matheson, tend plus là franchement vers la SF, avec cette histoire de survivants d'une ville dévastée qui pour divertissement vont au Doom Room voir danser des morts vivants... 

Je ne vous raconte pas la fin, affreusement déprimante... Véritable critique sociale assumée, cet épisode montre les ravages de la désespérance, les extrémités auxquelles peut la misère matérielle peut pousser des gens honnêtes et droits...

 

Sans avoir visionné la série complète, Les Maîtres de l'Horreur retrouvent avec grâce cinématographique l'ambiance des séries d'antan. La longueur médian, entre le court et le long métrage permet aussi aux réalisateurs de développer à merveille leur histoire, sans s'y perdre, sans traîner en longueur.

La pression financière étant aussi moindre que pour un long métrage, ils peuvent aussi sinon innover du moins se faire plaisir, se dispenser de scènes plus ou moins obligées à Hollywood, dire ce qu'ils ont à dire.

 

Episodes par épisodes, les dvd sortent en France. Ne manquez pas cette série vraiment jubilatoire, finalement si proches de la SF...

 

Gulzar

 

La liste précises des épisodes :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Ma%C3%AEtres_de_l'horreur

Le site officiel de la série :

http://www.mastersofhorror.net/

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans CARNET DE NOTES
commenter cet article
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 10:19

banniere Gulzarama internet-copie-1

 

 

Résumé

Marcello

 

L’Océan n’était pas content.

Affrontant de monstrueuses vagues, l’embarcation subissait les caprices des divinités en colère. Réfugié dans la minuscule cabine, Wictorius avalait une ration rassie de snug sobrevivência, tandis que le Capitaine Markus surveillait son radar de poche. 

- Vous devriez prier Onassis avec moi, ça soulage ! Quelle tempête ! 

- Merci bien, je suis un rationaliste, j’ai foi dans le progrès ! Votre Dazzle Zoup résistera. 

- Fabriqué à Kuala Lumpur ! Dérobé à un grossiste du Cap ! Restauré à Montevideo ! Du solide, quoi… Pouvez tenir la barre ? Je vais quand même demander l’aide d’Onassis, on n’est jamais assez prudent…

Laissant Wictorius quelque peu angoissé faire face au déferlement de vagues meurtrières, le le Capitaine Markus s’abîma dans la prière, à genoux devant l’unique couchette. Après deux jours de mer déchaînée, le Cubo n’était plus très loin. Encore fallait-il ne pas sombrer avant de pouvoir discrètement accoster. 

- Dites, Captaine, je crois bien distinguer un radeau à tribord ! Les pauvres vont de grands signes ! 

- Faite-voir… C’est à bâbord, je vous signale. 

Le Capitaine Markus ouvrit un hublot et passa sa tête de septuagénaire furieux. 

- Des réfugiés climatiques, qu’ils crèvent ! Ces Australiens envahissent même la Patagonie !  

- Nous ne nous arrêtons pas ? 

- Je croyais que vous étiez pressé ? Redonnez-moi la barre !  

Le radeau disparu en un instant. Wictorius relança pour la énième fois son implant mémoire vivace, redoutant d‘oublier l‘adresse de son vieil instructeur en Informatique de Combat. Marcello Olivetti, Cubo Oceânico VI, Niveau 11, 674 ruela Villegagnon, deuxième sous-sol.  

Misanthrope et aveugle, son dernier espoir de découvrir l’origine du kit rézo Canardez le Monde avait préféré prendre sa retraite sur l’eau, délaissant le continent surpeuplé.

- Olivetti, je vous en supplie, n’abandonnez pas l’Humanité à son triste sort numérique… 

 

La suite demain !

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Feuilleton WICTORIUS DU FUTUR
commenter cet article
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 10:00

Scott Robertson18

Scott Robertson 4

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Illustrations
commenter cet article
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 13:04

banniere Gulzarama internet-copie-1

 

 

Résumé

À bord du Zoup

 

Une à une, les éoliennes au large du Cubo natal de Wictorius prenaient de la vitesse. La tempête arrivait, impitoyable. Il y aurait encore des morts, comme d’habitude. Mais au moins il y aurait de l’électricité pour quelques jours.   

Le Capitaine Markus, pirate déchu pour sentimentalisme par sa confrérie, hurla entre deux rafales de vent. 

- Mettez votre bouée et accrochez-vous au bastingage du Dazzle Zoup avec la corde, l’Océan va devenir mauvais ! Je n’ai jamais perdu un seul passager en trente-huit ans de navigation taxi ! Enfin sauf un, mais ce n’était pas de ma faute, il a voulu caresser un dauphin, cet idiot ! 

Wictorius ne se fit pas prier, ce n’était pas le moment de périr. Il devait savoir. Savoir qui se cachait derrière la sordide affaire du Canard Déchaîné imaginaire donné en pâture aux foules. Son implant connaissance des nœuds marins lui permit de s’attacher solidement, malgré sa main gauche encore défaillante. L’Atlantique ne l’aurait pas ! 

- Je le jure par le souvenir ému de Pedro Ier, je remettrai à la Justice ces Criminels !

- Qu’est-ce que vous dites, j’entends rien ! Mais il va dévier ce cargo à voiles ? Sauvage, serpent de mer, capitaliste !  

L’insubmersible et furtive embarcation passa très près de l’imposant Raie Mona sans être broyé et continua sa route.

Peu importait les risques, Wictorius devait rallier au plus vite le Cubo Oceânico VI, à moitié réduit en cendres après le Grand Incendie de 63 qui avait embrassé bien des favelas flottantes. Sa rénovation dans le cadre du programme Un cube, un avenir tardait et bien peu de cariocas avaient persisté à vivre sur place, démunis de tout.

Le lieu idéal où vivre en toute discrétion à l’écart des grands flux numériques, pour peu de se contenter de méduses, matin, midi et soir.  

 

La suite demain !

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Feuilleton WICTORIUS DU FUTUR
commenter cet article
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 13:00

Scott Robertson 15

Scott Robertson16

Scott Robertson17

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Illustrations
commenter cet article
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 07:53
Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Le capharnaüm du Net !
commenter cet article
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 07:48

agatha christie

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Illustrations
commenter cet article
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 07:47

Scott Robertson 14

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Illustrations
commenter cet article
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 07:44

banniere flash info imaginaire

 

De nouveuax recueils à télécharger sur le site à cette page. Le dernier s'adresse plus particulièrement aux enfants. 

http://jplanque.pagesperso-orange.fr/Anthos.htm

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans CARNET DE NOTES
commenter cet article

Présentation

  • : 36, quai du futur
  • 36, quai du futur
  • : Bienvenue à toutes et à tous. Je suis Gulzar Joby, auteur de Science-fiction. Retrouvez mes parutions, mon carnet de notes et les autres rubriques de mon blog.
  • Contact

Cherchez Un Article !

Archives