Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 07:35

banniere capharnaum internet

 

Très belle page facebook à découvrir sur l'art graphique de rue :

http://www.facebook.com/streetartutopia?ref=stream

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Le capharnaüm du Net !
commenter cet article
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 07:25

João Moraes 1

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Illustrations
commenter cet article
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 07:01

banniere carnet roman prehistoire internet

 

2 septembre

 

Reprise définitif du roman, avec un rythme minimum de cinq à six heures par jour de la semaine. 

 

Gros travail encore malgré tout sur le feuilleton Wictorius du futur, je revois encore les 30, 40 premiers épisodes. J’ai également des concours en écriture, ainsi que des novelas autour de 200 000 signes à finaliser à partir de textes existants, mais tout cela repoussé aux weekends uniquement, qui seront donc bien chargés également.  

 

La semaine sera exclusivement réservée au roman jusqu’en décembre. J’espère avancer de deux chapitres par semaine, c’est guère possible d’aller plus vite, sachant qu’un chapitre se situe environ aux alentours de 20 pages. 

 

Tout ce souci de rythme, d’organisation du travail peuvent apparaître de l’extérieure comme absconds, mais c’est pourtant essentiel en vue d’une carrière professionnelle. 

 

Écrire de temps à autre, selon l’inspiration, un formidable texte et produire environ 60 pages environ de grande qualité chaque semaine n’ont pas grand-chose en commun.

 

Essayer donc d’écrire environ 3 000 pages A4 par an, chez vous, là, dès ce soir ! 

 

Je suis dans l’effort, dans la qualité sans cesse renouvelée et constante. Dans la fiabilité. 

 

Il reste encore quatre mois avant la fin de l’année 2012 et avec le feuilleton et le roman, j’ai déjà deux fois plus écrit que l’année précédente. Je suis déçu d’avancer si lentement sur le roman, qui a considérablement grossi, mais d’un autre côté, j’ai progressé sur la quantité écrite, ce qui était très important. 

 

Quantité et qualité vont ensemble, pour l’écriture comme en tout domaine artisanal ou artistique. 

 

 

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans CARNET DE NOTES
commenter cet article
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 13:26

banniere Gulzarama internet-copie-1

 

 

Résumé

Et pendant ce temps sur l’Atlantique…

 

Aussi loin que remonte ma prodigieuse mémoire, j’ai toujours eu un goût prononcé pour la Justice. Enfant, j’aimais l’ordre et les choses bien rangées à leur place, alors qu’autour de moi, tout n’était que chaos et déraison. Vivre sur l’océan n’est certes pas chose facile. La première fois où je découvris la terre ferme fut une véritable révélation. Enfin de la stabilité ! 

Certainement, j’étais prédestiné à un grand destin. Ma vie a basculé lorsque le Conselheiro especial du Suprême Coordinateur vint sur notre Cubo à la recherche de jeunes prodiges. Tout de suite, il fut ébloui par mes capacités et convainquit ma famille de me laisser venir à Rio pour suivre une longue et rigoureuse formation d’agent secret. Le sort du monde et de la nouvelle économie ne peut en effet pas être confié à n’importe qui. 

- Prochain arrêt, Cubo Oceânico III ! N’oubliez pas vos bagages, sinon la Compagnie les revendra ! 

Il n’avait pas vu le temps passé. Wictorius rangea son petit carnet rouge. Manié avec dextérité par l’aérostière de service, le ballon assurant la liaison régulière avec le continent descendait droit sur la favela flottante multicolore. 

Deux-tiers s’élevaient au-dessus des vagues, assemblage d’habitations basiques formant une véritable cité solidement ancrée ; un tiers immergé abritait toute une activité piscicole. Plus profond encore, un parc d’attraction sous-marin attirait le touriste friand de découvrir la véritable Atlantide, celle du Golf du Mexique étant un faux grossier. 

Il était de retour à sa favela natale, là où tout avait commencé. Très ému, Wictorius essuya une larme et mit le pied sur le débarcadère léger qui flottait sur les vagues. Une rusée fillette vint immédiatement lui tirer la jambe du pantalon.

- Senhor, quelques brazols pour m’acheter un implant alphabétisation rapide… J’en ai assez d’aller à l’école, je veux faire chanteuse ! 

 

La suite lundi ! 

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Feuilleton WICTORIUS DU FUTUR
commenter cet article
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 13:00

jardinage robot

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Illustrations
commenter cet article
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 16:58

banniere Gulzarama internet-copie-1

 

Résumé

Le petit carnet rouge 

 

Wictorius replia soigneusement son hamac réglementaire et s’apprêta après une bonne sieste à reprendre le juste combat contre le plus odieux des Criminels. Le mystérieux et sournois Canard Déchaîné s’obstinait à déformer chaque jour la Vérité avec une cruauté gratuite.   

Après avoir bu un ultime café au gingembre, Wictorius sortit discrètement du bureau 698 par les égouts, puis remonta à la surface putride du cratère de Grande Fédor dans l’arrière-cour d’un fabriquant de bombes puantes, redoutables dans la lutte contre les organisations terroristes. 

- Excusez-moi les enfants, je ne fais que passer…

Courant dans le dédale de ruelles, Wictorius arriva à temps pour prendre le ballon taxi de dix-huit heures déjà plein à la station Garrincha. Encore une fois, son habileté d’agent secret allait faire merveille. Sortant sa fausse carte d’invalide non implanté et jouant de ses dons de comédien, il put prendre un ticket pour Cubo Oceânico, favela flottante au large de Rio, célèbre pour son taux anormalement élevé de noyés. 

- C’est un scandale M‘dame l’aérostière, vous voyez bien qu’il n’est pas handicapé ! 

- Reculez ! Avec sa carte, je suis obligée de le faire monter ! 

- J’habite loin M’dame, je travaille dur pour nourrir ma famille, je ne suis pas un géant, moi !  Et l’autre peut monter gratuitement ? 

- Ne faite pas de scandale inutile, prenez le prochain ballon de dix-huit heures vingt. 

Sous les insultes, le ballon jaune et noir des Transportes Aéreos Públicos o Rio s’éleva pour rapidement rejoindre la côte. Calé contre un baril de lessive et une cage remplie de perroquets tous identiques, Wictorius sortit le stylo plume et le carnet offert par Gog et Magog au cours de la traversée de l’Atlantique. Il avait le temps de faire quelque chose d’utile. 

- Et maintenant, rédigeons la suite de nos mémoires !  

 

La suite demain ! 

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Feuilleton WICTORIUS DU FUTUR
commenter cet article
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 19:27

banniere Gulzarama internet-copie-1

 

 

Résumé

L’agent Gustavo contre l’ignoble fiscalité

 

L’incompétent agent Gustavo se retrouva donc bien seul pour aider la Grosse Citrouille, réfugiée là-haut dans l’Espace sans taxes ni impôts. 

- Et puis quoi encore ? Senhor Wictorius se croit le meilleur ? Mais moi aussi je pourrais avoir une secrétaire et un feuilleton à mon nom ! Gustavo, à la buena de Dios ! Ce type est raciste, il n’aime pas les Paraguayens ! C’est de ma faute si j’ai du émigrer lorsque mon pays a été envahi par des vaches mutantes argentines ? 

Très remonté contre son illustre collègue à temps plein, l’agent Gustavo n’osa tout de même pas entrer dans le bureau 698. On le disait particulier, réservé aux meilleurs agents où ils pouvaient trouver de quoi remplir leurs plus délicates missions. 

Occupé à recopier les instructions destinées à arrêter l’escouade fiscale traquant injustement le Suprême Coordinateur, il ne parvenait pas à trouver le repos de l‘âme.  

- Et c’est quoi encore cette histoire de Torah ? Depuis quand nos services s’occupent de réécrire le mode d’emploi du petit Royaume Hébraïque ? Wictorius, tu marches sur les pieds de la Guilde Mondiale des Saintes Ecritures, tu n’auras bientôt plus droit qu’au bureau 001 ! 

Personnellement, l’agent précaire Gustavo admirait beaucoup le peuple hébraïque, extrêmement besogneux. Trop peut-être, cela en devenait suspect. Mais avec quelle opiniâtreté il continuait à bâtir murs sur murs pour empêcher qu’on ne vienne piller  nuitamment leurs oliviers et citronniers ! Avec quel générosité il avait offert à leurs voisins une Palestine flottante ultramoderne munie d’hélices géantes pour voyager partout en Méditerranée !

- J’aurai bien aimé être Hébreux. On ne se moquerait plus de moi !

Une fois le contenu de l’enveloppe recopié, l’agent Gustavo avala l’original écrit de la main même de la Grosse Citrouille. Il n’avait pas tout compris mais ferait au mieux. 

 

La suite demain ! 

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Feuilleton WICTORIUS DU FUTUR
commenter cet article
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 19:00

Robina and Robocon

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Illustrations
commenter cet article
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 17:54

banniere Gulzarama internet-copie-1

 

Résumé

Bureau 699

 

Causée par un fragment de météore mal pulvérisé par la Sainte Russie, le spectacle offert par l’immense dépression de 29 restait inouï. L’imposant rocher avait pulvérisé une partie de l’ancienne Rio et causé bien du souci. Outre que la poussière avait failli briser l’activité plagiste faute de soleil durant des semaines, une tenace odeur pestilentielle venu du fin fond de l‘Espace s’était incrustée dans le sol, impossible à enlever. 

Fort logiquement, Grande Fédor était devenu un haut-lieu de lutte contre la puanteur sous toutes ces formes. Wictorius délaissa son cyclex pour louer un masque. Un interminable escalier mécanique le mena jusqu’au centre de la dépression. Grâce à son implant vous êtes ici et pas ailleurs, il n’eut aucun mal à trouver le bureau 699. 

- Une enveloppe scellée est arrivée pour vous, pas plus tard que tout à l’heure…

L’agent Gustavo se faisait friser les moustaches, dont il était très fier, par un robot ventousé à ses joues. Intérimaire sans talent, il avait fini par obtenir un statut de précaire à vie. L’agent Gustavo surtout ne pouvait sentir Wictorius, agent à temps plein, héros des enfants, lauréat du Prix Condor et adulé des femmes. 

- Alors, cette mission ? Il a encore fallu envoyer quelqu’un pour vous sauver ! Vous finissez par coûter cher… 

- Je me passerai de vos remarques. Pourquoi n’êtes-vous pas en train de sauver la Grosse Citrouille de ses déboires fiscaux ?

- C’est-à-dire que…

- Suffit, Rendez-vous utile ! Au galop, sinon je vous arrache vos maudites moustaches ! J’ai à sauver la Torah des pattes du vilain Canard ! J’ai du travail, moi ! 

Wictorius lui jeta l’enveloppe et son contenu à la figure. Il fallait savoir parler au petit personnel.

- Qu’on ne me dérange sous aucun prétexte ! Je suis au bureau 698 d’à côté. 

 

La suite demain ! 

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Feuilleton WICTORIUS DU FUTUR
commenter cet article
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 17:50

James DonVito

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans Illustrations
commenter cet article

Présentation

  • : 36, quai du futur
  • 36, quai du futur
  • : Bienvenue à toutes et à tous. Je suis Gulzar Joby, auteur de Science-fiction. Retrouvez mes parutions, mon carnet de notes et les autres rubriques de mon blog.
  • Contact

Cherchez Un Article !

Archives