Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 18:54

Bonjour à toutes et tous !
Je commence donc, en ce premier juin 2009, mon carnet de bord d'auteur d'Anticipation...

Je ne voulais pas entamer une telle démarche, que je jugeais prétentieuse.... Mais après réflexion, c'est un travail complémentaire à l'oeuvre écrite de fiction, qui me permet d'affiner mon idée de la SF, de partager des livres avec vous, de faire passer quelques informations.

Néanmoins, vie privée et notes sortant du champ de mon travail seront exclues.
Je tiens à ce que ce blog ne soit pas un fourre-tout infâme...

Par manque de temps, il sera rédigé la plupart du temps en direct, sans écriture préalable. D'où peut-être des fautes de frappe ou d'orthographe, veuillez me pardonner par avance !
J'essaierai d'ouvrir mon carnet tous les 2 ou 3 jours...

C'est parti !
Alors, aujourd'hui, j'ai envie de vous parler de documentation, de sa nécessité absolu pour qui veut écrire sérieusement.
Puisque je prends grand soin de situer chaque histoire dans le bon endroit, je me documente en ouvrant le dictionnaire, en stockant du wikipédia, en lisant éventuellement un livre emprunté à la bibliothèque, en achetant des cartes routières, des plans de villes, dont je fais d'ailleurs la collection.
Par exemple, je travaille ces jours-ci à un appel à texte de Station Fiction, dont le thème est Création et savant fou, beau programme ! Je suis parti sur l'idée d'un atoufaire biologique, capable de créer à partir de déchets, de n'importe quoi en fait, des produits de base, voir du papier, du bois, des objets à terme...
Et ce savant fou rêve de détruire le monde industriel, de supprimer l'usine par en quelque sorte une usine individualisée, personnelle, qui accompagnerait les gens comme un chien peut le faire, en satisfaisant leur besoin.
Et bien, où situer cette nouvelle ? Sinon dans un lieu symbolique du monde ouvrier ? J'ai donc choisi Gdansk, en Pologne ! Notre fou habite une bicoque près du port.
Et c'est là où la documentation préalable, ou en cours d'écriture, est primordiale.
On peut tout imaginer. Mais pourquoi refuser le vaste monde, tout ce que l'Humanité à créer, ce qui va résonner dans la tête du lecteur ? Comprendre la structure de la ville, sa relation à la mer, savoir son histoire, entre Allemands et Russes, imprimer 30 pages de vocabulaire polonais pour n'en retirer que vingt mots qui seront incorporés à la nouvelle, s'intéresser au crabe royale de Norvège, est la moindre des politesse pour moi.
Incorporer de la réalité concrète, du langage, de la géographie, des paysages, des faits historiques même déformés, réinventés, est devenu naturel désormais.

Jules Verne consacrait six heures par jour à l'écriture, six à la documentation. Et bien, il n'y a pas à s'étonner de son succès à l'époque, et aujourd'hui encore.

Qui refuse de mettre le monde dans son oeuvre refuse de s'adresser au monde.

Demain, je vous parlerai encore de cet aspect pour moi primordial de la documentation, qu'il faut rendre à la lecture ausis légère, aussi jouissive et naturelle que possible.
Les raisons ne sont plus les mêmes que celles de Jules Verne d'incorporer de la réalité physique au récit d'Anticipation, mais elles existent bel et bien !

A demain ! Je vous parlerai aussi du Grand vaisseau de Robert Reed.
Gulzar

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans CARNET DE NOTES
commenter cet article

Présentation

  • : 36, quai du futur
  • 36, quai du futur
  • : Bienvenue à toutes et à tous. Je suis Gulzar Joby, auteur de Science-fiction. Retrouvez mes parutions, mon carnet de notes et les autres rubriques de mon blog.
  • Contact

Cherchez Un Article !

Archives