Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 06:16

banniere carnet roman prehistoire internet

 

 

15 juin

 

Pourquoi le roman ne serait-il pas aussi un feuilleton ? 

J’adore le feuilleton. J’adore l’efficacité monstrueuse que peut atteindre cette écriture à suivre. 

 

D’ailleurs, j’utilise déjà certaines techniques feuilletonnesques. 

 

Tout d’abord, j’écris le roman scrupuleusement dans l’ordre, chapitre après chapitre, ce qui n’est pas forcément le cas pour une nouvelle. Je suis là déjà dans le feuilletonnesque, que je veuille ou non.

 

À chaque fin de paragraphe, de chapitre, je fais très attention à la dernière phrase. Non pas qu’elle doivent à tout prix exciter l’intérêt pour la suite, ce serait assez naïf ou maladroit ; mais plutôt qu’elle doivent conclure de belle façon le paragraphe ou le chapitre, par une surprise, une ironie bien placée, une morale forte.

Rien de mieux pour donner envie de lire la suite. 

Un feuilleton est en vérité une relance perpétuelle ; une envie perpétuelle d’en savoir plus, de ne pas pouvoir abandonner le récit en cours. Même les temps morts doivent être vivants. 

 

Certains traitent cela de commercial. 

 

Tout roman, n’est pas forcément construit ainsi. Un roman peut n’avoir aucun chapitre. S’ils sont présents, les chapitres peuvent ainsi signifier un saut dans le temps, dans l’espace ; de longue parties indiquer des points de vue différents par exemple. Ce qui s’éloigne de l’esprit feuilletonnesque. 

 

Gulzar 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by 36 quai du futur - dans CARNET DE NOTES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : 36, quai du futur
  • 36, quai du futur
  • : Bienvenue à toutes et à tous. Je suis Gulzar Joby, auteur de Science-fiction. Retrouvez mes parutions, mon carnet de notes et les autres rubriques de mon blog.
  • Contact

Cherchez Un Article !

Archives